Jérôme Laperrousaz 🎥 Marc Ferro 📚 David Fauquemberg 🎭 Emma Dante 🎼 avec Daphné et Carmen Consoli #277

0
451

Quand la caméra, au delà de la musique questionne une identité insulaire; quand l’historien fait du ressentiment le cœur de sa recherche; quand la metteuse en scène parle de la mafia, les représentations à Palerme sont limitées; quand l’écrivain questionne aux antipodes le grand-ouest australien; quand ça chante; c’est Des mots de minuit : métis, radical, réjouissant !

 

Des mots de minuit, émission #277 du 13 juin 2007

Avec :

  • Le réalisateur Jérôme Laperrousaz
  • L’historien Marc Ferro
  • L’auteure et metteuse en scène Emma Dante
  • L’écrivain voyageur  David Fauquemberg

Musique :

  • La compositrice et interprète Daphné
  • La chanteuse Carmen Consoli

 

CONVERSATION :

Jérôme Laperrousaz est documentariste et a réalisé un film sur le reggae : Made in Jamaica.
“Du ghetto au star system, Made in Jamaica expose le destin d’artistes exceptionnels. Le film présente, au travers des performances des pères du Reggae et des stars de la nouvelle génération rassemblés pour la première fois, la situation actuelle de cette île. Made in Jamaica met en scène les leaders des mouvements Reggae et Dance Hall, et montre comment, de l’esclavage et de la misère, naît dans une île de moins de trois millions d’habitants un chant de révolte qui résonne aux quatre coins du monde. Le reggae est à la fois une musique de souffrance et d’espérance ; c’est le blues version Jamaïque.” © FILM-DOCUMENTAIRE.FR

 

Marc Ferro est historien et signe pour son livre Le ressentiment dans l’histoire (Éditions Odile Jacob).
“Pourquoi une «guerre de cent ans entre la France et l’Angleterre Pourquoi deux siècles de conflits entre la France et l’Allemagne?
Pourquoi des millénaires de persécutions entre juifs et chrétiens, et des siècles entre catholiques et protestants? Pourquoi les Arabes invoquent-ils les croisades dans leurs chocs avec l’Occident ?
Pourquoi les conflits sociaux et politiques à répétition?
Pour Marc Ferro, il faut y voir la part du ressentiment. Guerres de religion, révolutions, guerres nationales et de libération, fascisme et racisme, l’historien le plus créatif de sa génération passe l’histoire au crible de cette force obscure et ouvre des perspectives nouvelles.
La violence dans l’histoire des hommes n’aurait-elle pas avant tout une origine psychologique?
Marc Ferro est directeur d’études à l’école des hautes études en sciences sociales. Il a notamment publié Histoire de France, Le Choc de l’islam et Les Individus face aux crises du XX
e siècle”

 

Emma Dante, auteure et metteuse en scène de théâtre sicilienne, qui présente ses deux spectacles Vita mia et Mishelle di Sant’Oliva donnés au Théâtre du Rond-Point à Paris.
Emma Dante grandit à Catane avant de retrouver sa ville natale Palerme à la fin de ses études secondaires. Pendant un an, elle suit les cours de Michele Perriera, un théoricien du mouvement littéraire Gruppo 63 qualifié de néo-avant-gardiste. En 1987, elle se forme à l’Académie nationale d’Art dramatique de Rome et cinq ans plus tard, elle rejoint la troupe du Gruppo della Rocca à Turin. Après avoir gravi l’Italie par le Nord, elle retourne en Sicile à la fin des années 90 et y fonde son actuelle compagnie, Sud Costa Occidentale, installée depuis quinze ans dans une cave rebaptisée La Vicaria, du nom d’une ancienne prison où se déroulait les procès de femmes accusées de sorcellerie. C’est là qu’elle élabore ses propres textes joués par ses fidèles acteurs dans toute l’Europe. Comédienne, dramaturge, metteuse en scène de théâtre et d’opéra, auteure et réalisatrice, Emma Dante voit le théâtre comme un moyen de «révéler les malaises et les problèmes que les gens ont tendance à refouler.» Le corps est une dimension centrale de son esthétique de la transformation fortement marquée par l’insularité. En 2014, elle est invitée au Festival d’Avignon avec Le Sorelle Macaluso qui continue à se produire sur les scènes européennes.” © Masiar Pasquali (Festival Avignon)

 

David Fauquemberg, traducteur et écrivain voyageur, pour son livre Nullarbor .
“À l’orée des années 2000, un jeune homme traverse, seul, le grand ouest australien. Une échappée, plus qu’un voyage, par-delà les confins désolés de la Nullarbor Plain. Une campagne de pêche sanguinaire dans l’Océan Indien fera tout basculer. La fuite en avant s’accélère, toujours plus au nord. C’est en naufragé, éreinté, que le narrateur vient s’échouer à Broome, puis sur les terres aborigènes de Wreck Point. Une main se tend alors, la dernière. Celle d’Augustus, ancien de la tribu Bardi, qui lui ouvre les portes d’un ailleurs fantastique. Mais il est bien trop tard. Et la nature hostile resserre son étreinte.
Récit singulier, sombre et sans fard, d’un “monde sans prudence, où tout n’est que violence et ruine”
. © Hoëbeke 

 

MUSIQUE :

Daphné interprète Musicamor, extrait de son album Carmin

 

La chanteuse sicilienne Carmen Consoli interprète Sulle rive di Morfeo et Tutto su Eva, chansons extraites de son spectacle Carmen au Théâtre donné à La Cigale à Paris.

Des mots de minuit #266
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Journaliste : Thibault Lahanque
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

 

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit