Jean Christophe Bailly✒️, Kettly Noël et Nelisiwe Xaba💃🏼, Facundo Bo🎭, Frédéric Boilet📚. Sonya Heller et Nathalie Natiembe pour la🎼 #273

0
385

Quand on réunit sur un plateau un poète insaisissable, des chorégraphes engagées, un dessinateur concerné et un dramaturge grand observateur des animaux, on ne doit pas s’étonner d’assister à un tel spectacle, où les échanges virtuoses et sensibles sont autant de feux d’artifices pour célébrer la joie de créer. “Des mots de minuit”, forcément métis, radical, réjouissant!

 

Des mots de minuit, Émission #273 du 2 mai 2007

Avec :

  • L’écrivain et dramaturge Jean Christophe Bailly
  • La chorégraphe Kettly Noël
  • La danseuse Nelisiwe Xaba
  • L’acteur et l’écrivain argentin Facundo Bo
  • Le dessinateur Frédéric Boilet
  • La rédactrice en chef du “Magazine littéraire” Minh Tran Huy

Musique :

  • Sonya Heller, new-yorkaise, fille d’immigrés russes qui mélange origines et jazz.
  • Nathalie Natiembe, chanteuse réunionnaise de maloya.

 

CONVERSATION :

Jean-Christophe Bailly est écrivain et dramaturge. C’est aussi un irréductible poète difficile à définir et un érudit passionné de peinture. Il signe Le versant animal et L’atelier infini.

Le sens, le fait que quelque chose produise du sens : il m’a toujours semblé que c’était le partage entre tous les règnes. C’est déjà de la pensée quand un animal regarde quelque chose qu’il va essayer d’identifier. C’est par la vue que nous savons que nous ne sommes pas seuls à voir.

Jean-Christophe Bailly. Des mots de minuit, 2007.

 

Kettly Noël est chorégraphe, danseuse, artiste, actrice et activiste. Personnalité énergique et charismatique, elle est surtout connue pour son travail chorégraphique et comme danseuse contemporaine. Née à Port-au-Prince (Haïti), elle a baigné dès son plus jeune âge dans le milieu culturel et artistique de son pays avant de poursuivre aux États-Unis et à la France. 

On n’a pas de réponse, on ne veut pas apporter de réponse. C’est peut-être le public qui va apporter des réponses. Nous on correspond, on se met en face à face, en concertation, en déséquilibre. Peut-être que nous n’avons pas de réponse.

Kettly Noël. Des mots de minuit, 2007.

Kettly Noël est en compagnie de la danseuse sud-africaine Nelisiwe Xaba avec qui elle évoque leur spectacle Correspondances à l’occasion des Rencontres chorégraphiques internationales en Seine-Saint-Denis

Nelisiwe Xaba

 

Facundo Bo est un acteur et écrivain argentin qui travaille sur et autour de l’imaginaire. Il publie Je parle sans voix. Il s’est installé à Paris en 1969. Ce personnage admiré du monde du théâtre ne monte plus sur scène depuis que la maladie de Parkinson a pris le dessus.

Ce livre c’est l’histoire d’un service de maison qui voyage de Londres à Bornéo, pour un mariage. C’est le trousseau de la fiancée. Je me laisse emporter par l’imagination et je me laisse emporter, et je ne me relie pas au début. Après je rajoute.

Facundo Bo. Des mots de minuit. 2007

 

Frédéric Boilet est né à Épinal en 1960. Il signe un roman graphique Elles. Il évoque le Japon, la bande dessinée japonaise, le manga dont il est un spécialiste et un pratiquant. Quand on pense qu’il était allé au Japon juste le temps d’écrire un manga -cet art graphique qui a fini par s’imposer en Occident- et qu’il s’y est installé. Son oeuvre, plutôt intimiste y est souvent située.

J’ai appris le japonais à mon arrivée là-bas, et très rapidement, je me suis retrouvé à parler un japonais facile. Par contre, pour bien parler le japonais, il faut vraiment être né là-bas. Je parle un japonais moyen.
Pour mon travail ed manga, je suis très inspiré par le quotidien, même si le quotidien au japon est aussi un territoire de l’imagination.

Frédéric Boilet. Des mots de minuit 2007

 

Minh Tran Huy est, en 2007, rédactrice en chef du “Magazine littéraire”. Elle présente deux livres de l’écrivaine américaine Laura kasischke, Rêves de garçons et À moi pour toujours.

Laura Kasischke a écrit 5 romans.  Elle vient du Michigan et  elle s’est toujours intéressée aux femmes, surtout à celles qui cachent derrière une apparence lisse qui semble venu du monde des comédies légères de la télévision, une tragédie. Elle utilise des intrigues stéréotypées pour dénoncer l’étroitesse d’esprit du matérialisme américain.

Minh Tran Huy. Des mots de minuit, 2007.

 

MUSIQUE :

Sonya Heller chante The train et Justine.

 

Nathalie Natiembe chante Ex-voto.

 

Des mots de minuit #273
Réalisation: Jean-François Gauthier
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

 Des mots de minuit, L’Émission… 
 Des mots de minuit, la vidéothèque …

 nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit