Meissa Fall, génial sculpteur bicyclette (Sénégal)

0
809

 

Il s’amuse de ses initiales: “FM, c’est comme la fréquence de radio, c’est comme fer et métal.
Meissa Fall est né après la décolonisation du Sénégal, à Saint-Louis qui, pour sa position stratégique, avait été choisie comme tête de pont par les colons.

 

J’ai le vélo dans le sang!“, dit-il pour en avoir usés quelques uns, surtout pour les réparer puisque c’est son premier métier. C’est aujourd’hui un artiste drôle autant que grave. Car s’il recycle avec un génie certain les pièces hors d’usage des vélos, mobylettes et motos, c’est pour suggérer, dans un éclat de rire jaune, que l’on court à notre perte. Surconsommation, gaspillage et déchets non maîtrisés, lui aussi l’africain avertit: la planète Terre est en danger.

Son rêve? Faire le tour du monde en vélo tout en continuant son œuvre d’artiste poète. C’est à Gorée que nous avons rencontré Meissa Fall, à l’occasion de la 12ème édition de “Regards sur cours”, 80 artistes majoritairement africains, quelques européens aussi, qui exposaient dans les cours des belles maisons de l’île. Thème de cette année: Contre vents et marées.

 

voir tous les Mot à mot


► la page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
► @desmotsdeminuit

►nous écrire: desmotsdeminuit@francetv.frn