Thierry W: Le livre du grand-père aveugle et le joueur d’échecs

0
75

“De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J’ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J’ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec l’image de cette trace, j’ai préservé la mémoire de l’oubli.” H. B.

J’ai eu ce livre de mon grand-père. Un aveugle qui était plus éclairé que moi. Ça me rappelle Marseille. Notre passion commune pour les échecs (le jeu). Marseille. L’avenue Toulon. 96/98… Beaucoup d’amour pour ce vieil homme. Mes premiers regrets. Et un rappel pour nous tous. La vie nous promet que nous allons tous disparaître autant qu’elle nous promet de nous faire réapparaître. Je laisse cette pensée en son hommage. Comme je suis avec des fautes mais avec toujours une intention; une vraie! Bisous Papy. La classe à Dallas.

Thierry W., novembre 2016 – Villiers-sur-Orge (91)

Thierry W., novembre 2016 – Villiers-sur-Orge (91)

© “Le Laboratoire de Lumière” – 2017

Mémoire d’objets, la collection
 

> la page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit