Nicole B.: la vie que je voulais… 📷

0
1865
© Hervé Bacquer

De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J’ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J’ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec une image de l’objet ayant appartenu à un proche qui n’est plus, j’ai préservé la mémoire de l’oubli. J’ai réveillé la belle endormie. Hervé Bacquer, photographe.

© Hervé Bacquer

C’est une photo. Une photo minuscule, trois centimètres et demi sur cinq, en noir et blanc. Dessus, Jean-Paul mon frère – mon grand frère – et moi. Deux visages souriants regardant dans la même direction. Je dois avoir un an et Jean-Paul neuf. C’est donc une photo qui a presque soixante dix ans.
De toute évidence, nous posons pour le photographe qui l’a prise. Bien prise. J’y lis tout l’amour qui nous unissait, la confiance totale que je lui portais. Cette photo, je l’ai récupérée et redécouverte dans les affaires de Jean-Paul qui nous a quittés il y a quelques mois.
Je devrais être triste. Je ne le suis pas vraiment, en tous les cas pas en permanence. Je m’en étonne un peu seulement.
Il y a quelques années, il m’avait préparée: “le jour où je mourrai et étant ton aîné, il serait logique que ce soit avant toi, ne sois pas triste: j’ai eu la vie que je voulais”.
Magnifique cadeau! Merci Jean- Paul!

Nicole B. – période de confinement 2020 – Paris 75017
© Hervé Bacquer

© “Le Laboratoire de Lumière” – 2020

► Mémoire d’objets, la collection

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit