Mathylde Demarez, Mael Le Goff, Pierre Lapointe, Abbi Patrix, Michèle Nguyen, Nosfell, Jiad Darwiche, Psykick Lyrikah : Festival “Mythos” 2007: Comment raconter une histoire? #272

0
293

Quand “Des mots de minuit” se font nomades et vont chercher à Rennes “Mythos”, ce festival des arts de la parole où l’essentiel est encore à trouver dans le mot, le conte et le récit ou la chanson. Métis, radical, réjouissant!

 

Des mots de minuit, Émission #272 du 24 avril 2007.

 

Avec
Mathylde Demarez, membre de la compagnie de théâtre Clinic orgasm society.
Mael Le Goff, organisateur du festival des arts de la parole.
Kate Fletcher, présente le magazine culturel L’œil électrique

Musique et contes :
Pierre Lapointe, chanteur canadien
Abbi Patrix, comédien
Michèle Nguyen, auteur de théâtre contemporain
Nosfell, chanteur
Psykick Lyrikah, groupe de rap
Jiad Darwiche, journaliste et auteur de contes

 

Mathylde Demarez, dramaturge et actrice, membre de la compagnie de théâtre “Clinic orgasm society” pour son spectacle J’ai gravé le nom de ma grenouille dans mon foie.

Je voulais parler de la difficulté d’être femme encore aujourd’hui, même dans notre milieu artistique. Or, même là, il n’y a pas forcément liberté et égalité!

Mathylde Demarez. Des mots de minuit, 2007.

 

Abbi Patrix (Compagnie du Cercle) pour son spectacle Les portes.

Raconter, c’est non seulement raconter des êtres humains, des êtres vivants, mais c’est aussi raconter un territoire. Le conte parle plus aujourd’hui du monde, beaucoup plus que d’une population ou d’une localité …

Abbi Patrix. Des mots de minuit, 2007.

 

Michèle Nguyen, auteure de théâtre contemporain, née en Algérie d’un père vietnamien et d’une mère belge. Elle récite À quelques pas d’elle.

Le Vietnam est une recherche parce que même si j’ai un père vietnamien, je n’ai pas grandi avec lMichèle Nguyen. ui. Je ne parle pas la langue, je ne connais pas ma famille. J’ai du apprendre à prononcer mon nom. Ce n’est que très tard que j’ai appris à le prononcer en vietnamien.

Michèle Nguyen. Des mots de minuit, 2007.

 

Kate Fletcher présente le magazine culturel “L’œil électrique”

Nous essayons de publier des histoire de personnes et nous essayons de rester petit pour être au plus près de ce qui est leur parcours, d’aboutir à quelque chose qui leur ressemble.

Kate Flechter. Des mots de minuit, 2007.

 

Mael Le Goff, organisateur du festival des arts de la parole sur la manière dont il en a choisi les spectacles.

Quand, il y a une dizaine nous est venue l’idée de la création de ce festival baptisé alors facilement En faim de contes, nous avions envie de nous débarrasser de l’image d’Épinal du conteur à longue barbe blanche et du conte destiné aux jeunes enfants.

Mael Le Goff. Des mots de minuit, 2007.

 

MUSIQUE ET CONTES:

Pierre Lapointe, chanteur canadien, auteur, compositeur. Il interprète 27 100 rue des partances et Tous les visages, extraits de son nouvel album Les mal aimés.

J’assimile toujours énormément d’informations et une fois que le trop plein arrive, c’est là que la création démarre !

Pierre Lapointe. Des mots de minuit, 2007.

 

Nosfell interprète Blowntilan de Labyala Nosfell

J’essaye de canaliser mon rapport à la violence et j’essaye de la tourner à mon avantage mais je n’y arrive pas toujours. Je l’ai connue et mon travail a été de lui donner la forme la plus positive possible en l’incorporant dans un écrin artistique.

Nosfell. Des mots de minuit, 2007.

 

Jiad Darwiche, journaliste d’origine Libanaise, journaliste, auteur de contes vient présenter son livre Contes de sagesse et d’orient dont il récite un extrait et son album pour la jeunesse La souris et le voleur.

Le conte a toujours été quelque chose d’évolutif, en fonction des périodes, de la façon de raconter. Le conte parle de ce qui est le plus humain chez l’être humain. Le conte parle au ventre avant de parler à la tête. Il parle du plus profond de l’être humain.

Jiad Darwiche. Des mots de minuit, 2007.

 

Psykick Lyrikah, groupe de hip hop français interprète Près d’une vie.

Nous sommes auteurs avant tout même si sur la forme ça reste du rap. La littérature et le cinéma sont deux de nos sources importantes. Elles font appel au visuel et nourrissent nos chansons.

Psyckick Lyrikah. Des mots de minuit, 2007.

 

Des mots de minuit #284
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

 Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit