Natasha P.: le fabuleux voyage du chapelier…MĂ©moire photographique đŸ“·

0
1191

De New-York Ă  Paris, en passant par bien d’autres lieux. J’ai dĂ©couvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules Ă©raflures, conservent les marques du temps. J’ai rĂ©alisĂ© les portraits de ceux qui protĂšgent ces empreintes de la disparition. Avec une image de l’objet ayant appartenu Ă  un proche qui n’est plus, j’ai prĂ©servĂ© la mĂ©moire de l’oubli. J’ai rĂ©veillĂ© la belle endormie. HervĂ© Bacquer, photographe.

© Hervé Bacquer

Ma mĂšre me transmit ce chapeau, qui avait appartenu Ă  sa mĂšre et avait Ă©tĂ© fabriquĂ© par le pĂšre de celle-ci, le jour oĂč elle dĂ©cida de me transmettre son histoire, leur histoire.
C’Ă©tait une famille de chapeliers juifs en Russie. On Ă©tait en 1905, les pogroms se multipliaient et avec eux une seule idĂ©e: la fuite. Ainsi mon arriĂšre-grand-pĂšre Benjamin partit, traversant l’Europe Ă  pied, en carriole, jusqu’en Espagne oĂč il travailla sur un bateau qui le mena en Argentine. Il se plut dans ce pays oĂč peuples et langues se mĂȘlaient.
La famille lui manquait; ses frĂšres ayant traversĂ© l’Atlantique pour arriver Ă  Ellis Island, il dĂ©cida de remonter le continent amĂ©ricain pour les rejoindre Ă  New-York. Mais la guerre Ă©clata et Benjamin partit se battre aux cĂŽtĂ©s des AmĂ©ricains en France, devenant par lĂ  citoyen amĂ©ricain.
De retour Ă  New-York, il s’installa enfin comme chapelier avec ses frĂšres. Il fit ce chapeau pour sa fille, un chapeau sobre, noir avec un ruban de velours noir Ă©galement, qui m’a donnĂ© pour toujours le goĂ»t de l’élĂ©gance passĂ©e. A chaque fois que je le porte et que je vois mon reflet, l’histoire dĂ©file devant mes yeux, se mĂȘlant Ă  la grande Histoire, et je suis heureuse: la magie opĂšre encore.

Natasha P. – Paris 75005, dĂ©cembre 1919
© Hervé Bacquer

© â€œLe Laboratoire de LumiĂšre” – 2019

â–ș MĂ©moire d’objets, la collection

â–ș Nous Ă©crire : desmotsdeminuit@francetv.fr
â–ș La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications
â–ș @desmotsdeminuit