Annette Messager et GĂ©rard Pesson đŸŽ„ JosuĂ© MĂ©ndez 📚HĂ©lĂšne Cixous đŸŽŒ avec Marie Modiano et le groupe Los alamos #318

0
984

Quand deux artistes conjuguent leur approche dĂ©pouillĂ©e de l’art; quand le cinĂ©aste pĂ©ruvien fracasse la bourgeoisie du continent latino-amĂ©ricain; quand l’Ă©crivaine raconte son rapport aux mots; quand la chanteuse refuse d’ĂȘtre une rose; quand ça rock argentin… C’est Des mots de minuit : mĂ©tis, radical, rĂ©jouissant!

Des mots de minuit, Ă©mission #318 du 1er octobre 2008

Avec :

  • La plasticienne Annette Messager et le compositeur GĂ©rard Pesson 
  • le cinĂ©aste pĂ©ruvien JosuĂ© MĂ©ndez
  • l’Ă©crivaine et philosophe HĂ©lĂšne Cixous 
  • la chanteuse et Ă©crivaine Marie Modiano

Musique :

  • Marie Modiano
  • Le groupe de rock argentin Los Alamos

CONVERSATION :

Annette Messager et GĂ©rard Pesson signent le spectacle Rubato ma glissando Ă  la chapelle des RĂ©collets Ă  Paris dans le cadre du Festival d’automne. Ils reviennent sur le dĂ©roulement de leur collaboration et l’interpĂ©nĂ©tration des arts, explicitent le nom de l’oeuvre. Annette Messager Ă©voque ses inspirations et son travail de plasticienne; GĂ©rard Pesson son travail de compositeur et d’Ă©criture, notamment de l’opĂ©ra Forever Valley.
“Rubato ma glissando rĂ©unit le compositeur et la plasticienne. Une association qui paraĂźt naturelle, tant leurs Ɠuvres entretiennent un rĂ©seau d’analogies qui, Ă  travers ce projet, semblent se stimuler mutuellement. L’un et l’autre sont des artistes de la fragilitĂ© et du dĂ©pouillement… Un mĂȘme travail sur le dĂ©tournement des figures, un jeu avec la mĂ©moire collective autant qu’avec l’autobiographie, ainsi qu’une forme d’ironie grinçante.
Rubato ma glissando prolonge l’oeuvre Casino d’Annette Messager, dĂ©jĂ  inspirĂ©e par la figure de Pinocchio.”

JosuĂ© MĂ©ndes fait partie de la jeune garde du cinĂ©ma pĂ©ruvien. Il est l’invitĂ© du 17Ăšme festival “CinĂ©ma et culture d’AmĂ©rique latine” Ă  Biarritz. Il signe un deuxiĂšme long mĂ©trage, Dioses, dans lequel il montre un autre visage du continent latino-amĂ©ricain : la bourgeoisie. Il Ă©voque son intĂ©rĂȘt pour la haute sociĂ©tĂ©, les diffĂ©rences sociales trĂšs contrastĂ©es au PĂ©rou et les thĂ©matiques prĂ©sentes dans ses films : l’inceste, la filiation, le racisme, l’identitĂ© culturelle et la perversion de cette micro sociĂ©tĂ©. Il aborde Ă©galement les questions politiques de son pays.

HĂ©lĂšne Cixous aborde sa pratique de l’Ă©criture et son rapport au papier, son goĂ»t pour le rĂȘve, les tics de langage, son dernier livre CiguĂ« : Vieilles femmes en fleurs (GalilĂ©e), sa vision de Dieu, sa rencontre avec Jacques Derrida, et son intĂ©rĂȘt pour l’origine des langues et le langage de l’animal.

Marie Modiano signe l’album I’m not a rose. Elle revient sur son choix de chanter en anglais, son parcours au cinĂ©ma et au thĂ©Ăątre, ses influences musicales, ses lectures, sa relation avec l’Ă©crivain amĂ©ricain Tristan Egolf (1971-2005) publiĂ©, grĂące Ă  elle, en France.

MUSIQUE :

Marie Modiano interprĂšte Spider’s touch et Searching for Pearl.

Le groupe Los Alamos interprĂšte Cola de cascabel

Des mots de minuit #318
RĂ©alisation: Pierre Desfons
RĂ©daction en chef : RĂ©my Roche
Production: ThérÚse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

â–ș Toutes les Ă©missions 

â–ș La vidĂ©othĂšque Des mots de minuit

â–ș Nous Ă©crire : desmotsdeminuit@francetv.fr
â–ș La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications
â–ș @desmotsdeminuit