Annette Messager et Gérard Pesson 🎥 Josué Méndez 📚Hélène Cixous 🎼 avec Marie Modiano et le groupe Los alamos #318

0
585

Quand deux artistes conjuguent leur approche dépouillée de l’art; quand le cinéaste péruvien fracasse la bourgeoisie du continent latino-américain; quand l’écrivaine raconte son rapport aux mots; quand la chanteuse refuse d’être une rose; quand ça rock argentin… C’est Des mots de minuit : métis, radical, réjouissant!

Des mots de minuit, émission #318 du 1er octobre 2008

Avec :

  • La plasticienne Annette Messager et le compositeur Gérard Pesson 
  • le cinéaste péruvien Josué Méndez
  • l’écrivaine et philosophe Hélène Cixous 
  • la chanteuse et écrivaine Marie Modiano

Musique :

  • Marie Modiano
  • Le groupe de rock argentin Los Alamos

 

CONVERSATION :

Annette Messager et Gérard Pesson signent le spectacle Rubato ma glissando à la chapelle des Récollets à Paris dans le cadre du Festival d’automne. Ils reviennent sur le déroulement de leur collaboration et l’interpénétration des arts, explicitent le nom de l’oeuvre. Annette Messager évoque ses inspirations et son travail de plasticienne; Gérard Pesson son travail de compositeur et d’écriture, notamment de l’opéra Forever Valley.
“Rubato ma glissando réunit le compositeur et la plasticienne. Une association qui paraît naturelle, tant leurs œuvres entretiennent un réseau d’analogies qui, à travers ce projet, semblent se stimuler mutuellement. L’un et l’autre sont des artistes de la fragilité et du dépouillement… Un même travail sur le détournement des figures, un jeu avec la mémoire collective autant qu’avec l’autobiographie, ainsi qu’une forme d’ironie grinçante.
Rubato ma glissando prolonge l’oeuvre Casino d’Annette Messager, déjà inspirée par la figure de Pinocchio.”

 

Josué Méndes fait partie de la jeune garde du cinéma péruvien. Il est l’invité du 17ème festival “Cinéma et culture d’Amérique latine” à Biarritz. Il signe un deuxième long métrage, Dioses, dans lequel il montre un autre visage du continent latino-américain : la bourgeoisie. Il évoque son intérêt pour la haute société, les différences sociales très contrastées au Pérou et les thématiques présentes dans ses films : l’inceste, la filiation, le racisme, l’identité culturelle et la perversion de cette micro société. Il aborde également les questions politiques de son pays.

 

Hélène Cixous aborde sa pratique de l’écriture et son rapport au papier, son goût pour le rêve, les tics de langage, son dernier livre Ciguë : Vieilles femmes en fleurs (Galilée), sa vision de Dieu, sa rencontre avec Jacques Derrida, et son intérêt pour l’origine des langues et le langage de l’animal.

 

Marie Modiano signe l’album I’m not a rose. Elle revient sur son choix de chanter en anglais, son parcours au cinéma et au théâtre, ses influences musicales, ses lectures, sa relation avec l’écrivain américain Tristan Egolf (1971-2005) publié, grâce à elle, en France.

 

MUSIQUE :

Marie Modiano interprète Spider’s touch et Searching for Pearl.

 

Le groupe Los Alamos interprète Cola de cascabel

Des mots de minuit #318
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

 

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit