Marie Didier, Salwa Al Neimi, Marie-Anne Dujarier, Marzena Sowa 📚 Sophie Alour et Marie Cherrier pour la đŸŽŒ #315

0
1075

Quand il s’agit d’ĂȘtre sur le terrain de la pauvretĂ© et de soigner, puis de dire par le livre ce vĂ©cu; quand la sexualitĂ© est Ă©manation divine dans la poĂ©sie de l’auteure syrienne; quand la technologie fait du consommateur un travailleur non rĂ©munĂ©rĂ©; quand « un Ă©tat de guerre » polonais marque Ă  jamais la petite fille dans la BD; quand ça chante ou que ça saxophone, c’est « Des mots de minuit »…

Des mots de minuit : émission N°315 du 10 septembre 2008.
RĂ©alisation: Guy Saguez
RĂ©daction en chef : RĂ©my Roche
Production: ThérÚse Lombard et Philippe Lefait
©desmotsdeminuit.fr/France2


CONVERSATION:

La vie est faite de scansions trĂšs contrastĂ©es… Le bonheur, le malheur! Ce livre est une sorte d’exercice spirituel de luciditĂ© et d’Ă©merveillement. RenĂ© Char dit : « Surveille tes illusions! » Nous sommes tous concernĂ©s. C’est vachard mais ça agrandit le monde.

Marie Didier. Des mots de minuit, 2008.

Marie Didier
« Dans la nuit de BicĂȘtre » (Folio) et « Morte Saison sur la ficelle » (Gallimard), deux titres de l’actuaitĂ© littĂ©raire de Marie Didier. GynĂ©cologue et Ă©crivaine (ses rĂ©fĂ©rences littĂ©raires : Charles Juliet, Miguel Torga, Pierre Michon) elle excerce Ă  Toulouse mais se veut aussi -son Ɠuvre en est la dĂ©monstration- militante, engagĂ©e du cĂŽtĂ© de celles et ceux que la sociĂ©tĂ© oublie, des femmes et des personnes pauvres, laissĂ©es pour compte d’une sociĂ©tĂ© perdue dans ses Ă©goĂŻsmes ou ses inattentions.

Son carnet.
« L’objet qui la prolonge… » Un cahier (« trĂšs dĂ©sordonné ») Ă  couverture de cuir oĂč elle rencense les citations ou les musiques qui « l’enchantent »

Dans la culture arabo-musulmane, le plaisir du sexe est un avant-goĂ»t de ce que l’on va vivre au paradis. C’est comme cela que Dieu nous incite Ă  faire du bien… Cela dit, la domination machiste est peut-ĂȘtre plus prononcĂ©e dans notre culture. Peut-ĂȘtre que les femmes arabes ont encore beaucoup de combats Ă  mener!

Salwa Al Neimi. Des mots de minuit, 2008.


Salwa Al Neimi
La poĂ©tesse syrienne signe « La preuve par le miel » (Robert Laffont). AprĂšs des Ă©tudes de littĂ©rature arabe et de thĂ©Ăątre, elle a travaillĂ© comme journaliste culturelle. Un choix de ses poĂšmes a paru en français sous le titre « Mes ancĂȘtres les assassins » (Paris-MĂ©diterrannĂ©e, 2003).

Je me suis heurtĂ©e comme n’importe quelle consommatrice Ă  des machines, Ă  des systĂšmes et je me suis aperçue que c’est moi qui faisais le boulot, que ce soit pour installer une ligne internet ou pour prnedre un billet de train… Comme sociologue, il Ă©tait important d’Ă©tudier cette activitĂ© qui produit une valeur pour l’entreprise et qui n’est pas rĂ©munĂ©rĂ©e… Cette externalisation du travail sur le consommateur est Ă©videmment rĂ©flĂ©chie et voulue!

Marie-Anne Dujarier. Des mots de minuit, 2008.


Marie Anne Dujarier

La sociologue et essayiste signe « Le travail du consommateur » (La Découverte).


Son carnet.

« L’objet… »  Son outil de travail pendant quatre ans d’enquĂȘte sur la coproduction impliquant le consommateur.

À l’origine de cette aventure, mon compagnon Sylvain Savoia qui est dessinateur professionnel et qui m’a demandĂ© d’Ă©crire mes souvenirs de petite fille en Pologne. L’image de la carpe gardĂ©e vivante dans la baignoire de nombreuses familles avant le repas traditionnel de NoĂ«l l’a fascinĂ©e… Tout est parti de lĂ . De fait, c’est un journal intime d’enfance qui est devenu une BD.

Marzena Sowa. DMDM, 2008.


Marzena Sowa
L’auteure de BD, nĂ©e en Pologne, venue Ă©tudier en France, publie, avec le dessinateur Sylvain Savoia, « Marzi » (Dupuis). La sĂ©rie raconte  le quotidien d’une petite fille et de sa famille, dans la Pologne communiste des annĂ©es 1980. l’histoire de Marzi se confond avec l’accession au pouvoir du gĂ©nĂ©ral Jaruzelski, la crĂ©ation de Solidarnoƛć et la chute du Mur de Berlin.

MUSIQUE:


Sophie Alour

La saxophoniste pour la sortie d’un nouvel album « Uncaged » (Nocturne). Elle joue « Haunted part 2 » et « Comptine ».


Marie Cherrier

La chanteuse et son album « Live à la Cigale ». Elle interprÚte « Apprends-moi à en rire ».

AccĂšs Ă  la vidĂ©othĂšque… 

â–ș DMDM, L’Émission… 

â–ș nous Ă©crire, s’abonner Ă  la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

â–ș La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications.

â–ș @desmotsdeminuit