đŸ“· Catalina Martin-Chico: avoir 15 ans Ă  la campagne

0
307

La photographe franco-espagnole est habituĂ©e des reportages en territoires lointains. La voici au cƓur de la France profonde.

Il est unique ce festival photo de La Gacilly, petite commune du Morbihan qui depuis 2004 attire chaque Ă©tĂ© 320.000 visiteurs, 100 fois plus que sa population. Dans des expositions d’un millier d’images parmi le meilleur du photojournalisme et de la crĂ©ation photographique, en tous formats, dans les rues de ce gros bourg et dans des galeries Ă  ciel ouvert d’accĂšs gratuit. ThĂšme de l’Ă©dition 2018, on ne peut plus d’actuakitĂ©: La terre en questions.
Pour la premiĂšre fois cette annĂ©e, le festival a ouvert une rĂ©sidence de 2 mois Ă  un photographe. Catalina Martin-Chico, qui a Ă©tĂ© choisie pour cette premiĂšre, avoue qu’elle a d’abord Ă©tĂ© un peu dĂ©contenancĂ©e: que faire ici, elle qui Ă©tait habituĂ©e Ă  des thĂ©Ăątres internationaux qu’on pense plus spectaculaires qu’un paysage de campagne française. Photographier le bucolisme, les travaux des champs, les artisans en voie de disparition, les vieux, des traces d’un hier en voie de disparition? Au contraire ce sera les jeunes: comment vivent-ils dans un milieu rural? RĂ©ponse dans son sujet: pas mal! ils sont modernes, connectĂ©s, en phase avec aujourd’hui et se sentent bien lĂ  oĂč ils sont.
Avoir 15 ans à La Gacilly, titre de la série, est finalement parfaitement conforme avec ses envies de témoin.

 

Je veux photographier ce que je ne vois pas habituellement, ĂȘtre au plus prĂšs des gens, raconter des personnes.

Cette photo de 3 adolescentes dans la nonchalance du quotidien est en effet tout sauf abstraite.

→   Catalina Martin-Chico est nĂ©e en 1969. Franco-espagnole, elle dĂ©cide Ă  30 ans, Ă  l’occasion d’un sĂ©jour Ă  New York de se consacrer Ă  la photo. Elle Ă©tudie la technique, assiste des photographes avant de rĂ©aliser ses propres sujets. D’abord dans la sphĂšre de l’humanitaire, les orphelinats au Chili, au Togo puis au YĂ©men oĂč elle retourne aussi souvent que possible. Photojournaliste remarquĂ©e pour ses sujets sur les printemps arabes, l’Iran, la Colombie, les Amish notamment, elle a Ă©tĂ© invitĂ©e et primĂ©e plusieurs fois au festival Visa pour l’Image. ExposĂ©e Ă  de nombreuses reprises, elle publie rĂ©guliĂšrement dans la presse.

â–ș le site de Catalina Martin-Chico
â–ș le site du festival La Gacilly-photo (jusqu’au 30 septembre)


â–ș toutes les photos parlĂ©es



â–ș nous Ă©crire, s’abonner Ă  la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr



â–ș La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications.



â–ș @desmotsdeminuit