Dorothée Gilbert 💫 et Stéphane Braunschweig 🎭 La finesse de l’étoile et le chocolat de l’entracte 🎼 avec Surel, Segal et Gubitsch #597

0
3128

À l’époque, elle a dix ans et “zozotte” à Toulouse quand Giselle la subjugue au Capitole. Elle n’a pas un beau coup de pied et se voit en “vilain petit canard” dans un désir bien chevillé de petit rat. Qu’à cela ne tienne, travail, investissement “corps et âme” ou vice versa et… le faîte finit par être atteint.
Tout autant à la pointe, attentif au réel comme à la nécessité de creuser la bonne place du spectateur, le metteur en scène de théâtre et d’opéra a l’exigence de ses origines et de sa formation. Un doué de la scène qui carbure (oui) au chocolat. Métis, radical, réjouissant, c’est Des mots de minuit …

 

Des mots de minuit, L’Émission du 16 janvier 2020

CONVERSATION :

De Toulouse à Paris, de Rio à Moscou, elle écrit 1027 fois – certes j’exagère – le mot travail dans Étoile(s), ce livre où elle raconte, au choix, sa vie d’artiste, son chemin vers un firmament, son rapport au corps, parfois meurtri, à ses amoureux de plateau et de pas de deux, ses joies de maman (la vénérable institution parfois très dure dans ses exigences le permet désormais) et son régime spécial de retraitée à 42 ans. À chacun sa pénibilité…
Si elle ne les a pas, sa force de caractère, si et largement! Dorothée Gilbert est danseuse étoile de l’Opéra de Paris. Ce qui ne l’empêche pas d’aimer les bonnes tables. Elle connaît aussi les solitudes d’artiste, se laisse toujours posséder par ses personnages, soigne à la perfection son “en-dehors”. Au faîte, son sourire, son plaisir et son envie d’être à la pointe sont éclatants…

Recension du livre par la rédaction de France info culture

Dorothée Gilbert a comme objet qui la prolonge une bague que lui a dessinée et offerte son mari, le photographe James Bort

 

La servante (cette lampe toujours allumée) est au théâtre ce que le chocolat est au metteur en scène Stéphane Braunschweig : la garantie d’une pérennité rassurante. Il a fait philo à Normal sup, flirté avec un désir de cinéma, été formé par Antoine Vitez et excelle dans la mise en scène, théâtre et opéra… D’Orléans à Strasbourg, de La Colline à l’Odéon et à L’Europe aujourd’hui, il dépoussière par ses artistes associé-e-s, ses dispositifs scénographiques ou les rappels au réel les pièces montées. Avec Pirandello, Ibsen, William, Molière ou Brecht, Lygre ou Tchekhov aujourd’hui, entre autres, il cherche à “creuser la place du spectateur”. On le soupçonne d’être un poil perfectionniste. Qu’à cela ne tienne le théâtre est pour lui lieu de résistance, de nuance et de complexité.
À l’Odéon qu’il dirige, il met en scène Oncle Vania de Tchékhov du 16 au 26 janvier 2020.

“… Sous la peinture de ces « scènes de vie à la campagne » (tel est le sous-titre de la pièce), Stéphane Braunschweig voit se profiler la métaphore d’un monde qui assiste impuissant à la catastrophe annoncée. Les frustrations d’une vie quotidienne où s’éloigne toujours plus l’horizon du bonheur personnel s’y font l’écho d’une frustration plus ample et plus globale: celle de se sentir si petits par rapport au salut d’une humanité en péril. Comme le dit Lopakhine dans une autre pièce de Tchekhov : “C’est des géants que nous devrions être”. Familier de l’œuvre de Tchekhov, Stéphane Braunschweig l’aborde pour la première fois dans sa langue originale: cet Oncle Vania, créé au Théâtre des Nations de Moscou, est le fruit de sa collaboration avec une distribution exceptionnelle réunie pour l’occasion, héritière de la grande tradition russe du théâtre d’art.” © Odéon
En russe, surtitré en français. Représentations surtitrées en anglais les samedis.

Stéphane Braunschweig a comme objet qui le prolonge une plaque de chocolat. Il en raffole et le partage bien volontiers. “Comme ça, j’en mangerai moins…”

 

 

MUSIQUE :

Un trio singulier: Surel Segal & Gubitsch, violon, violoncelle et guitare.

 

Des mots de minuit #597 
Réalisation : Pascal Stelletta
Montage :  Pierre Loumel
Coordination et rédaction en chef: Rémy Roche
Coordination et direction: Philippe Lefait
© desmotsdeminuit.fr

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► nous écrire: desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@desmotsdeminuit