Nuit de la lecture 2020: “Briser en nous la mer gelée” D’Erik Orsenna 📚

0
2738

On ne pouvait imaginer meilleur guide pour cette quatrième édition de La Nuit de la Lecture qu’un académicien amoureux des mots et des continents. Son dernier livre marque son grand retour au roman en compagnie de son double Gabriel, héros déjà de L’exposition Coloniale, Prix Goncourt 1988 et de Longtemps. Embarquement immédiat pour la seule destination qui vaille: L’Amour.

Erik Orsenna © Francesca Mantovani

Il était une fois un homme et une femme qui n’en étaient pas à leur premier mariage et qui, en dépit de leurs évidentes dissemblances, décidèrent de tenter à nouveau l’aventure. L’homme, Gabriel, ingénieur hydroélectrique, écrivain à ses heures, n’aimait rien tant que la Bretagne. La femme, Suzanne, vétérinaire, spécialiste des chauves-souris ne jurait que par la Corse. Cela ne les empêcha pas de se marier, pour la énième fois. Et quelques temps après, de divorcer.
“Comment expliquer l’échec d’un amour? A quel moment précis du temps s’amorce la déchirure, par quel mot blessant, par quelle absence, quelle déception, quelle espérance trahie? Telle est la question à laquelle répond ce livre, manuel de survie à l’attention de tous les couples, qui se présente comme une lettre de château. Vous savez, ces lettres que l’on envoyait autrefois à un hôte ou une hôtesse pour le ou la remercier de l’accueil qu’il ou elle nous a réservé. Une lettre de château donc de 450 pages, adressée à une Juge aux affaires familiales à qui incomba la charge de divorcer nos deux héros.
Briser en nous la mer gelée est leur histoire. Celle d’un couple qui pour entrer dans l’âge de l’amour a commencé par se séparer. On ne naît pas égaux en matière de sentiments. “Il y a des hommes et des femmes qui ont la force d’entrer tout de suite dans leur vérité. Pour d’autres, il leur faudra beaucoup, beaucoup voyager”.
C’est ce voyage que nous conte l’écrivain aventurier avec le brio, la malice et l’érudition qu’on lui connaît. Un voyage qui de l’Ile de la Cité vous mènera jusqu’en Alaska, pays des aurores boréales et des retrouvailles de ce couple dont chacun aurait pu dire de l’autre qu’il “n’était pas son genre“.
Briser en nous la mer gelée est un grand roman d’amour et de géographie, sans doute le plus personnel d’Erik Orsenna.

Édition Gallimard – 464 pages

Les lectures d’Alexandra
La critique littéraire desmotsdeminuit.fr

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit