🎭 Damien Odoul et Bernard Campan; Anne de Boissy et Isabelle Voizeux. Complicité poétique et Langue des signes. “Les Langagières 2019” au TNP. #584

0
410

Les trouver là où on ne les attend pas, le réalisateur et “L’inconnu” en poètes complices; la langue des signes pour Agota Kristof

 

Des mots de minuit, L’Émission #584 du 22 mai 2019 à Villeurbanne et en public au Théâtre National Populaire

Se servir d’un transpalette qui traînait par là comme élément de décor sur une scène immense découverte quelques instants avant de s’en aller à deux faire de la poésie devant le public villeurbannais relève du plaisir d’être là et de faire la paire dans la complicité des mots. Ceux de Damien Odoul avec ses Poèmes inédits. plus connu pour ses films ou ses documentaires de création. Bien sûr, il y a sa poésie viscérale ou ses Poèmes du milieu et sa vie qui se fait loin du brouhaha citadin. Avec lui aujourd’hui pour ses Poèmes inédits avec “une bande son atmosphérique de Jerry Fraisse”, un inconnu qui fut illustre avec Bourdon et Légitimus. Bernard Campan admet dans cette émission son plaisir de la lumière autant que la tranquillité d’une vie plus éloignée des repères habituels de la notoriété. Sa filmographie, ses réalisations, son théâtre sont éclectiques et disent le drame ou la comédie, c’est selon.

Bernard Campan et Damien Odoul. TNP, mai 2019.

 

Intermède récitatif dans cette émission avec Liza Blanchard qui redonne un extrait de Entrer, sortir, ne pas s’attarder une mise en jeu et en musique de l’écriture du nouvelliste et poète américain Raymond Carver (1938-1988)

Entrer, sortir, ne pas s’attarder d’après Raymond Carver – Ewen Crovella et Liza Blanchard dans une mise en scène de Julie Guichard. TNP, mai 2019

 

Pourquoi la Langue des Signes Française (LSF), et avec elle la culture sourde, sont-elles si peu représentée dans le monde des arts? Pour Anne de Boissy, le conflit entre “langue maternelle et langues ennemies”, qui innerve le récit autobiographique de Agota Kristof (1935-2011) L’Analphabète, fait écho à celui qui existe entre la LSF et le Français. Elle choisit de le raconter sur scène, avec deux langues françaises interprétées simultanément aux côtés d’Isabelle Voizeux, une actrice sourde, présentatrice sur France 5 de L’Œil et la Main dont l’autre repère est l’IVT d’Emamnuelle Laborit.
Et merci particulier à Pascaline Michel pour son interprétariat.

Anne de Boissy et Isabelle Voizeux. TNP, mai 2019.
Anne de Boissy
Isabelle Voizeux

Des mots de minuit #582
Réalisation et montage: Quentin Herlemont
Rédaction en chef: Rémy Roche
Coordination: Marie-Odile Regnier
Entretien: Philippe Lefait 
Remerciements à l’équipe technique du TNP, à Laure Charvin et à Christian Schiaretti.

► Toutes les émissions …

► La vidéothèque Des mots de minuit

► nous écrire, s’abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr
► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
► @desmotsdeminuit