Valérie Huyghe, peintre: un engrenage en forme d’étoile. Mémoire photographique 📷

0
802

De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J’ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J’ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec une image de l’objet ayant appartenu à un proche qui n’est plus, j’ai préservé la mémoire de l’oubli. J’ai réveillé la belle endormie. Hervé Bacquer, photographe.

© Hervé Bacquer

À mon père.
De ce cube de métal brut posé sur l’établi, tu devais faire une pièce mécanique de précision. Tu avais travaillé des heures, tout à la lime. Elle devait s’insérer parfaitement dans un système de moteur d’avion. C’était l’exercice dans les ateliers des Arts et Métiers.
Je le tiens dans ma main serrée.
Je me souviens d’une histoire de voyage extraordinaire que tu m’as racontée.
“Un soir, en escale à Cayenne, au moment de décoller, mon DC3 est resté cloué au sol. Une pièce du moteur avait lâché. La nuit tombait. Les passagers dormaient à l’intérieur. Il faut absolument réparer. De puissants projecteurs éclairent le moteur devant moi. L’huile et le kérosène mêlés gouttent sous mes coudes et tombent dans une cuve.
Dans cette chaleur moite, une nuée de morpho, grands papillons bleu irisé, volent en tournoyant autour de moi. Je les vois se débattre dans l’huile.
A l’aube, fatigué, quelle immense joie de pouvoir enfin décoller… libre!”
Cette étoile d’acier a “atterri” dans ton vide-poche, au mileu des pièces de monnaies étrangères, des trombones et des élastiques.

Valérie H. – Paris 75005 – Janvier 2020
© Hervé Bacquer

© “Le Laboratoire de Lumière” – 2020

► Mémoire d’objets, la collection

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit