Mémoire numérique. Eric conserve dans la mémoire de son téléphone, le dernier message de son ami et coach, champion de tennis de renommée internationale.

Perdre un match n’est rien, on peut corriger ses erreurs pour essayer de gagner le prochain. Perdre la vie, c’est sans retour, on peut combattre certaines choses mais pas la faucheuse!
“jeu“ lui dois ma vie à Bordeaux, un changement de vie personnelle des plus bénéfiques même si professionnellement ma vie parisienne me plaisait davantage. Nous avons eu des échanges parfois tendus mais toujours à son service. Son sens aigu du jeu en fit l’un des meilleurs Boss que le tennis ait jamais eu. Son SMS est arrivé quelques mois avant qu’il ne perde la partie.

Eric C., mars 2016 – Bordeaux

Eric C., mars 2016 – Bordeaux

© “Le Laboratoire de Lumière” – 2016



Mémoire d’objets, la collection

 

La page facebook de Des Mots de Minuit. Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@desmotsdeminuit