“De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J’ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J’ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec l’image de cette trace, j’ai préservé la mémoire de l’oubli.” H. B.

Cette lampe de chevet des années 50 appartenait à ma grand-mère que j’aimais tant. Je l’ai récupérée à sa mort, il y a deux ans. Je l’ai d’abord prise en photo sur sa table de chevet, sans rien modifier. Dans ce même esprit, j’ai réalisé une série de photographies de sa maison que j’ai enrichie de prises de son. Ne rien toucher, ne rien déplacer, juste prélever l’esprit de cette demeure insufflée par ma grand-mère. J’ai toujours entretenu un lien très particulier avec l’esprit des lieux – maisons, pavillon d’un hôpital ou encore châteaux abandonnés par le temps – les tapisseries et objets racontent encore la vie de leurs occupants.

L’abat-jour ressemble à une vieille tapisserie, il semble tanguer à gauche et oscille entre camaïeux ocres et bruns. La lumière diffusée par la lampe lui confère un tout autre aspect, l’abat-jour semble recouvert de feuilles d’or. J’ai imaginé une installation et scénographie à partir de cet objet et de son image capturée dans le contexte de la chambre de ma grand-mère, pour ma prochaine exposition à Arles. Elle rejoindra un ensemble d’œuvres autour de la mémoire de cette maison réalisées des années plus tôt. L’installation se poursuivra dans le temps, j’espère capturer d’autres images de cette demeure au fil de mes propres rides.

Barbara N. – Novembre 2018 – Paris 75012

Barbara N. – Novembre 2018 – Paris 75012

© “Le Laboratoire de Lumière” – 2018

 Mémoire d’objets, la collection


► La collection “Photo parlée”

 nous écrire: desmotsdeminuit@francetv.fr


► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
 

► @desmotsdeminuit