Père Jean-Philipe Chauveau, fondateur de l’association Magdalena: aider L’Autre, celles du bois de Boulogne …

0
595

 

“Tripalium” est une série documentaire “Des mots de minuit” qui interroge la singularité du rapport au travail. Cette semaine, le père Chauveau. Son association apporte soutien aux prostituées du bois de Boulogne.

Le petit Jean-Philippe connaît une enfance difficile. Élevé à la dure dans des pensionnats pour pallier la défaillance de parents entre alcool et infidélités. A 12 ans, il est violé par un “ami” de la famille, il sombre dans la petite délinquance ce qui lui vaut de connaître les maisons de corrections.
Autant dire que jusqu’à l’âge de 18 ans, il n’a aucune inclination pour la religion. Il trouve un travail de mécano chez Peugeot et sympathise avec un collègue qui est… catholique. Celui-ci lui parle de sa Foi, sans prosélytisme mais pour Jean-Philippe c’est une première étape vers ce qui va devenir sa vie de religieux.
Mais ça n’est pas pour tout de suite: il ne sera ordonné prêtre que 13 ans plus tard. Entre temps il aura connu un amour passionnel avec une femme médecin…
Compte tenu de sa connaissance de la rue et de ses difficultés, le jeune père Chauveau est envoyé au contact de jeunes toxicomanes, il en rencontre et accompagne des centaines un peu partout en Europe
Il découvre ensuite le monde interlope des nuits du bois de Boulogne. Il faut l’entendre raconter sa première rencontre avec une prostituée… Très vite, ces travailleuses du sexe comprennent que le prêtre, mais d’abord l’homme qui vient à leur rencontre n’est pas là pour les juger mais pour les écouter, les aider. Face à la détresse de beaucoup d’entre elles, il décide de fonder l’association Magdalena et d’ouvrir un lieu d’accueil et de vie.
L’autre est la principale préoccupation du père Chauveau. Dans la modestie de sa détermination et avec la Foi qui l’anime. Quand on lui demande s’il lui arrive de douter de Dieu, il répond: “non, mais de de douter de moi: oui”

Le père Chauveau a écrit un livre en compagnie de Luc Adrian: Que celui qui n’a jamais pêché… aux éditions Salvator.
Le site de l’association Magdalena

► tous les Tripalium

 Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit