🎭 Dominique Blanc Ă  Avignon pour lire ChĂ©reau et dire dans ce “Mot Ă  mot” un rare compagnonnage …

Une si belle discrétion
0
2874

La comĂ©dienne aussi Ă  l’aise dans la tragĂ©die que dans la comĂ©die a rejoint le Français en 2016. La pensionnaire “Mademoiselle Blanc” est une personne discrĂšte, au sourire facile, Ă  la conversation agrĂ©able et truffĂ©e d’humour…

 

đŸŽ„Jean-Luc Godard pour commencer ce qu’on lui imagine comme “Passion”; Claude Chabrol, Claude Sautet, Louis Malle, RĂ©gis Wargnier, Roch StĂ©panik entre autres pour enchaĂźner et pour mĂ©moire de cinĂ©ma !
🎭Luc Bondy, Jean-Pierre Vincent, Antoine Vitez, Deborah Warner, Marc Paquien, StĂ©phane Braunschweig ou Julie Deliquet et le plateau de thĂ©Ăątre comme lieu de tous les possibles ! Ni les CĂ©sar, ni les MoliĂšre ne s’y sont trompĂ©s. Elle en collectionne 7. Et dire qu’elle aurait pu ĂȘtre architecte comme l’annonçaient de premiĂšres Ă©tudes.
Rien n’aurait Ă©tĂ© dit si l’on ajoutait pas ici Patrice ChĂ©reau (1944-2013) dont un poncif veut qu’elle a Ă©tĂ© son “actrice fĂ©tiche”, notamment dans la Reine Margot et PhĂšdre.

Éric Ruf sera mon Hippolyte jusqu’au bout de la vie

Dominique Blanc (recrutĂ©e par Éric Ruf au Français).
Dominique Blanc, Collection Lambert. Avignon, 2019.

De Duras, ils ont sublimĂ© la lecture de La douleur. Dans ce compagnonnage, l’idĂ©e de don et de contre don: celui d’un metteur en scĂšne et rĂ©alisateur bourreau de travail, expliquant longuement sur table l’alchimie de ses piĂšces ou de ses films. En Ă©change, il “fallait donner” devant la camĂ©ra ou sur les planches, explique ici Dominique Blanc Ă  qui l’on dĂ©couvre par ailleurs une fascination pour les sirĂšnes deux tons qui font aller vite de la gare de l’est au thĂ©Ăątre… quand elle jouait dans Ceux qui m’aiment prendront le train…

NĂ©e le 25 avril 1956 Ă  Lyon, Dominique Blanc n’a pas toujours eu la vie facile, dans son parcours d’actrice. Son intĂ©gritĂ©, son extrĂȘme sensibilitĂ©, sa profondeur, son physique atypique ont parfois Ă©tĂ© des handicaps dans sa carriĂšre. Ce qui est rĂ©vĂ©lateur d’un certain Ă©tat du thĂ©Ăątre et de la sociĂ©tĂ© française, qui a, encore et toujours, tendance Ă  normer la reprĂ©sentation des femmes.

Le Monde, avril 2015. Fabienne Darge.
© Stéphane Metge / AMIP

Dominique Blanc est l’une des plus grandes comĂ©diennes de sa gĂ©nĂ©ration. Patrice ChĂ©reau la dĂ©couvre en 1981 et lui offre un premier rĂŽle dans Peer Gynt de Henrik Ibsen, qui marque le dĂ©but d’une collaboration fructueuse au cinĂ©ma comme au thĂ©Ăątre… En prĂ©lude de la lecture (D’aprĂšs “J’y arriverai un jour” de Patrice ChĂ©reau), une performance dansĂ©e de Thierry ThieĂ» Niang, chorĂ©graphe associĂ© aux derniĂšres productions de thĂ©Ăątre et d’opĂ©ra de Patrice ChĂ©reau.”
© Festival Avignon

Mot à mot enregistré à La Collection Lambert.
RĂ©alisation: Quentin Herlemont
RĂ©daction en chef : RĂ©my Roche
Coordination : Marie-Odile Regnier
Entretien : Philippe Lefait

â–ș Des mots de minuit Ă  Avignon
â–ș Les mot Ă  mot Des mots de minuit

â–ș nous Ă©crire: desmotsdeminuit@francetv.fr
â–ș La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications.
â–ș @desmotsdeminuit