📚 “L’extase du selfie” de Philippe Delerm: et vous, quel geste vous trahit?

0
3670

AprĂšs avoir Ă©pinglĂ© nos tics de langage, l’auteur de La premiĂšre gorgĂ©e de biĂšre s’intĂ©resse Ă  nos tics corporels. Cela va du vapotage Ă  la maniĂšre de pousser son caddie en passant par le selfie. Des gestes qu’on fait sans y penser et qui en disent plus long qu’on ne le souhaiterait.

 

Comment poussez-vous votre caddie? En prenant appuis sur la barre centrale prĂ©vu Ă  cet effet? Ou les deux mains posĂ©es aux extrĂ©mitĂ©s? Quand vous tĂ©lĂ©phonez, utilisez- vous “le micro qui oblige Ă  se rĂ©tracter un peu“? Ou prĂ©fĂ©rez-vous poser le tĂ©lĂ©phone sur votre paume, faisant ainsi profiter ceux qui vous entourent de vos conversations? Si vous ĂȘtes un homme avez-vous l’habitude de vous gratter sous votre chaussette? Si vous ĂȘtes une femme comment pliez-vous vos draps? Autant de gestes qui sont peut-ĂȘtre les vĂŽtres et que vous ne ferez plus jamais de la mĂȘme maniĂšre aprĂšs avoir lu ce livre.

Observateur et styliste

En quarante-sept petits textes ciselĂ©s dont il s’est fait une spĂ©cialitĂ©, Philippe Delerm reprend le procĂ©dĂ© employĂ© dans Et vous avez eu beau temps? pour l’étendre Ă  notre gestuelle passant ainsi en revue les mythologies de notre Ă©poque. La cigarette Ă©lectronique pour commencer. Certes fumer, c’est mal. Tout le monde le sait. “Mais avec le vapotage, l’aveu public de l’addiction a pris une apparence un peu furtive, un peu honteuse. On n’ose mĂȘme pas dire que la cigarette Ă©lectronique se fume. Elle se biberonne en retrait, visage penchĂ©, regard fuyant“. Nous sommes loin de la gestuelle mythique de Lauren Bacall.
Le selfie pour conclure, dont Philippe Delerm dĂ©crypte les diffĂ©rents degrĂ©s d’hypocrisie. Celui bon enfant d’abord que l’on commet en compagnie des grands de ce monde. Ce qui nous dĂ©douane. Tout au moins en partie. Mais il y a aussi – note l’auteur non sans une certaine ironie- “de plus en plus frĂ©quente la main qui s’éloigne pour ne prendre que soi. Un soi avantageux au bout de la tension du bras“.
Redoutable observateur et styliste hors pair, l’auteur de La premiĂšre gorgĂ©e de biĂšre Ă©pingle ces petits riens qui en disent long sur notre Ă©poque avec une dĂ©lectation manifeste.
Et vous quel geste vous trahit?

Seuil – 120 pages

>> feuilleter les premiĂšres pages

â–șles lectures d’Alexandra
â–șla critique littĂ©raire desmotsdeminuit.fr

â–ș Nous Ă©crire : desmotsdeminuit@francetv.fr
â–șLa page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications
â–ș@desmotsdeminuit