“Rose DĂ©sert” de Violaine Huisman 📚: chagrin d’amour au Sahara

0
830

Saviez-vous que la plus vieille couleur du monde est un rose profond, qu’on ne trouve qu’en Mauritanie? Elle a inspirĂ© Ă  Violaine Huisman le titre de son second roman: Rose dĂ©sert. Histoire d’une jeune femme qui Ă  la suite d’un chagrin d’amour dĂ©cide de traverser le dĂ©sert. L’occasion pour la romanciĂšre de revisiter sa relation aux hommes.

“Y a -t-il un vaccin contre les chagrins d’amour? Un remĂšde miracle, une cure au long cours, une mĂ©thode infaillible? Existe-t-il une botte imparable contre cet adversaire inhumainement draconien? A part hara-kiri, je ne voyais pas d’alternative efficace pour faire taire cette douleur insoutenable.” Alors pourquoi pas tenter de traverser le Sahara sans plan, sans guide. Qui plus est en Ă©tĂ©. Une expĂ©dition Ă  haut risque dont l’hĂ©roĂŻne de Rose DĂ©sert ne semble pourtant pas mesurer le danger et qui, non contente d’avoir Ă©tĂ© “larguĂ©e“, en profite pour quitter son travail dans la foulĂ©e: “Tant qu’à tout changer.” Direction Nouakchott pour le dĂ©but d’un pĂ©riple dont la jeune new-yorkaise d’adoption n’attend qu’une chose: “que le temps efface la furie de cet amour, que les braises se fassent cendres.”
HĂ©las, la vie se charge souvent de contrecarrer nos plans et cette expĂ©dition sud-saharienne va faire ressurgir les souvenirs de sa liaison torride avec un homme qui, Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre son genre, offre, entre autres, Ă  la romanciĂšre l’opportunitĂ© de parler de sexe avec une libertĂ© purement jouissive. Un souvenir en appelant un autre, Rose dĂ©sert dĂ©ploie un Ă  un les pans d’une Ă©ducation plus sexuelle que sentimentale entre Paris, New-York et le sud marocain. Violaine Huisman, car c’est bien d’elle qu’il s’agit et point n’est besoin d’attendre la seconde partie du livre pour en ĂȘtre assurĂ©, dit tout. Absolument tout. Dans une langue Ă©clatante, tour Ă  tour brute et poĂ©tique, violente et lyrique. Que ceux qui ont une dent contre l’autofiction passent leur chemin. Les autres auront la confirmation que l’auteur de Fugitive parce que reine joue dĂ©sormais dans la cour des grands.

Édition Gallimard – 240 pages

â–șles lectures d’Alexandra
â–șla critique littĂ©raire desmotsdeminuit.fr

â–ș Nous Ă©crire : desmotsdeminuit@francetv.fr
â–șLa page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications
â–ș@desmotsdeminuit