L’écrivain Ian Manook: une Lune rousse à vamper le Bon Dieu… 📷

0
348
© Hervé Bacquer

De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J’ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J’ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec une image de l’objet ayant appartenu à un proche qui n’est plus, j’ai préservé la mémoire de l’oubli. J’ai réveillé la belle endormie. Hervé Bacquer, photographe.

© Hervé Bacquer

“Tous les animaux s’attrapent comme les hommes, par la queue!”, disait Esterlito, mon guide dans le Pantanal du Mato Grosso brésilien au milieu des années 70. Et nous les avons tous attrapés par la queue, anacondas, pumas, caïmans, capivars… tous sauf celui-ci, le piranha que nous pêchions avec n’importe quoi. Lui, pour le faire sécher et le vendre aux touristes de Rio, et son gros cousin le pacou, pour le manger en riant du proverbe “qui mange la tête du pacou pour toujours reste chez nous!”.
Presque cinquante ans plus tard, ma plus jeune fille, Zoé, a fait à 20 ans un tour de l’Amazonie seule, sac au dos, en passant par Poconé, dans le Pantanal, où elle a retrouvé la trace d’Esterlito. Sur une photo d’époque où je portais en bandoulière une cartouchière et un gros colt 38, Esterlito ne m’a reconnu que parce que c’était l’arme qu’il m’avait prêtée et que j’ai portée pendant un an. Esterlito est mort quelques mois après le retour de Zoé à Buenos Aires. Il me reste de lui ce piranha que nous avons pêché ensemble au campo do limao, sur le Rio Sao Jorge, un soir de pleine lune. Une lune rousse à vamper le Bon Dieu…

Ian Manook – Paris 75005 – février 2020
© Hervé Bacquer

Ian Manook, alias Patrick Manoukian est journaliste et écrivain.

© “Le Laboratoire de Lumière” – 2020

► Mémoire d’objets, la collection

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit