Régine Chopinot 📚 Tzvetan Todorov (1939-2017), Maud Le Grevellec 🎭 Christian Labrande 🎼 avec Fernando Otero et Sylvain Chauveau #231

0
1186

Quand une grand-mère pied-noir vous amène chaque soir de votre enfance face à la mer et instille une conception de la chorégraphie; quand on est un “pionnier” bulgare et fervent jusqu’à 12/13 ans d’un avenir radieux et qu’on a plus tard l’humilité de ses lâchetés. Quand ça chante et ça danse, c’est Des mots de minuit : radical, métis, réjouissant!


Des mots de minuit #231 du 15 mars 2006

Avec:

  • La danseuse et chorégraphe Régine chopinot
  • L’historien des idées et essayiste Tzvetan Todorov (1939-2017)
  • La comédienne Maud le Grevellec
  • Le spécialiste de l’audiovisuel musical, réalisateur et scénariste Christian Labrande

Manières de voir :

Régine Chopinot, la danseuse et chorégraphe signe O.C.C.C (entendre Oh ! Si, si, si !) qui sera le dernier volet du Triptyque de La fin du Temps, commencé avec Chair-Obscur en 2002 et poursuivi avec W.H.A (Warning Hazardous Area, ou Attention zone à risques).

Ce qui m’intéresse profondément en tant que chorégraphe aujourd’hui, c’est de savoir comment passer d’une danse effrénée à une immobilité, sans mourir. De chercher comment un corps de danseur peut réaliser cette espèce de dilatation entre le temps réel et l’expérience du spectacle. C’est d’entraîner le public dans une autre perception du temps, jusqu’au vertige de ne plus savoir si ce qu’il vient de voir a duré trois heures ou une seconde. C’est cette « perte du temps » qui me fascine.

Régine Chopinot.

Tzvetan Todorov (1939-2017), historien des idées, essayiste, à l’occasion de la sortie de la deuxième partie de son livre L’esprit des lumières.

“Quel est la signification le L’esprit des lumières pour nous ?
Dans un va-et-vient constant entre passé et présent, Tzvetan Todorov dégage les grandes lignes de cette pensée, sans détacher son regard de notre époque.
Après la mort de Dieu, après l’effondrement des utopies, en quoi croyons-nous ? De quel cadre conceptuel peuvent se réclamer nos actes de citoyens et d’individus ? Pour répondre à ces questions, Tzvetan Todorov a interrogé un courant de pensée et de sensibilité qu’on pourrait décrire comme le versant humaniste des Lumières. Non que les auteurs du XVIIIe siècle aient trouvé les solutions aux problèmes qui ont surgi depuis et nous troublent chaque jour. Mais cette époque, ces trois-quarts de siècle situés à peu près entre 1715 et 1789, a vu se produire un grand basculement dont nous sommes tous les héritiers. Mieux comprendre cette transformation peut nous aider à mieux vivre aujourd’hui.
Quel était le projet des Lumières ? Quelles idées fondamentales se trouvent à leur source ? Autonomie, humanité, universalité… Que faut-il entendre par là ? Au-delà du rejet ou de l’invocation, qu’en est-il exactement des répercussions des Lumières sur le déroulement de l’Histoire ? Quelles clefs ce mouvement nous offre-t-il pour trouver des solutions aux problèmes politiques d’aujourd’hui ? Dans l’esprit du Nouveau désordre mondial, Tzvetan Todorov écrit un livre de réflexion, aussi synthétique que brillant, à mi-chemin entre philosophie politique et actualité.”


Actualité Culturelle :

Maud Le Grevellec est comédienne. Elle joue dans La République de Mek-Ouyes, pièce de théâtre de Jacques Jouet, mise en scène de Jean-Louis Martinelli.

“Déçu par la vie et par la République de France, René Pascale-Sylvestre, ancien chauffeur de préfet puis de sous-préfet, pour l’heure chauffeur routier, décide de changer de vie et de nom. Son épouse (Thérèse) et lui se séparent. Il s’appellera dorénavant Mek-Ouyes. Il arrête son camion sur une aire d’autoroute (l’aire de la bouscaille) ; il s’empare de son chargement, extrêmement sensible de tricoruzène défoliant ; il fonde, sur cette aire, la République de Mek-Ouyes.
Le monde entier s’intéresse à la République de Mek-Ouyes.
Des individus soutiennent solidairement Mek-Ouyes dans sa décision….”


Christian Labrande. Le musicologue évoque notamment l’exposition Wagner, Wagnériens, Wagnérisme au Louvre.

On dirait que Christian Labrande a voulu se surpasser pour être à la hauteur de l’enjeu. Ses cycles de musique filmée «Classique en images» au Musée du Louvre sont déjà en soi des événements attendus, mais son nouveau projet «Wagner, wagnériens, wagnérisme» dépasse en ampleur et en variété les programmations précédentes… Sur l’écran de l’Auditorium du Louvre l’intégrale des opéras de Wagner et quantité d’archives avec les plus grands chefs et chanteurs d’hier et d’avant-hier, tandis que, dans le même temps, auront lieu un colloque, deux lectures, des rencontres avec Bob Wilson, Olivier Py ou Peter Sellars et une émission publique de France Musique. Au cours de la séance que Pierre Flinois animera sur l’histoire du Festival de Bayreuth, on compte même sur la présence de la légendaire Anja Silja, la muse de Wieland Wagner voici quarante ans.

Le Figaro. 24 février 2006.

MUSIQUE:

Fernando Otero le pianiste compositeur (pour piano, cordes et cuivres) et chanteur argentin interprète Sublevados et The red circle


Sylvain Chauveau et l’ensemble Nocturne. le compositeur qui vient du rock, interprète In your room de Depeche Mode de l’album Songs of Faith and Devotion


Des mots de minuit #231.
Réalisation : Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait


► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
► @desmotsdeminuit