Pierre Dumayet, Laurence Leblanc, Émile Brami, Thierry De Mey. đŸŽŒ avec Katie Melua et Dilamme. #283

0
335

Le mouvement de la langue, l’amour de la littĂ©rature, le goĂ»t pour les images fixes ou mobiles et une certaine idĂ©e de la recherche sans filet ni interdit, voilĂ  ce qui peut-ĂȘtre unit nos invitĂ©s. Des mots de minuit, forcĂ©ment mĂ©tis, radical et rĂ©jouissant.

Des mots de minuit , Emission #283 du 24 octobre 2007

Avec:

  • L’Ă©crivain Pierre Dumayet (1923-2011)
  • La photographe Laurence Leblanc
  • L’Ă©crivain et libraire Émile Brami
  • Le compositeur et rĂ©alisateur Thierry De Mey

Musique:

  • Katie Melua, musicienne britannique d’origine gĂ©orgienne
  • Dilamme pop rock teintĂ©e d’ethnicitĂ© 

 

CONVERSATION :

 

Pierre Dumayet (1923-2011) est journaliste. Cette grande figure de la tĂ©lĂ©vision commence sa carriĂšre Ă  la RTF en 1946. Il Ă©tait scĂ©nariste, producteur de multiples Ă©missions notamment de Lecture pour tous (1953-1958), En votre Ăąme et conscience (avec Pierre Desgraupes, 1954), Cinq colonnes Ă  la une (1958-1968). Il Ă©tait l’auteur de nombreuses Ă©missions dont Le Temps de lire (1970), Cent questions derriĂšre un miroirDes milliers de livres Ă©crits Ă  la main (1975). Il Ă©voquait ici la question du travail d’Ă©criture et l’importance de la lecture, des films Lire c’est vivre et Relecture pour tous rĂ©alisĂ©s par Robert Bober Ă  partir des Ă©missions littĂ©raires qu’il a animĂ©es Ă  la tĂ©lĂ©vision; et la programmation tĂ©lĂ©visuelle actuelle.

Jadis Ă  la tĂ©lĂ©vision, c’était beaucoup plus facile de parler de livres. On faisait ce qu’on faisait Ă  la maison avec un copain. On bavardait. Il n’y avait pas de problĂšme d’audience, puisqu’il n’y avait pas d’audience. A l’époque, il y avait en France 12 000 postes.

Pierre Dumayet. Des mots de minuit 2007

 

Laurence Leblanc est photographe. Elle prĂ©sente Ă  la galerie parisienne VU To live till death is not easy . Elle Ă©voque l’acte de photographier, les thĂšmes de son travail, et la photographe reporter disparue Alexandra Boulat. Ses Ɠuvres font partie de collections telles que le prestigieux Fonds National d’Art Contemporain de France, le musĂ©e NiĂ©pce de ChĂąlon-sur SaĂŽne, la BibliothĂšque nationale de France , la Fondation HSBC & Collection , ainsi que de diverses collections privĂ©es, dont celle de Marin Karmitz .

J’ai fait de la peinture et de la gravure quand j’étais petite. Ça m’a donnĂ© beaucoup de libertĂ©, et cela m’a servi pour la photo. Je n’ai pas cherchĂ© Ă  ĂȘtre diffĂ©rente dans mon travail photographique, mais je me suis toujours senti diffĂ©rente, avec une difficultĂ© de vivre dans ce monde-lĂ . Aujourd’hui on est obligĂ© de prendre la responsabilitĂ© face au monde. Je vais dans les pays qui sont oubliĂ© pour tĂ©moigner aussi. Tout ce qui m’intĂ©resse c’est d’aller chercher l’invisible l’entre-deux.

Laurence Leblanc. Des mots de minuit. 2007

 

Émile Brami est Ă©crivain et libraire. Il signe Le manteau de la vierge. Il parle aussi de l’antisĂ©mitisme, de CĂ©line, notamment de son livre CĂ©line, HergĂ© et l’affaire Haddock. Il est par ailleurs l’auteur de romans qui  font souvent rĂ©fĂ©rence Ă  son enfance et Ă  sa culture juive tunisienne.

La langue des Juifs tunisiens, qui est un mĂ©lange, n’est pas une langue qui s’écrit. Je le regrette. J’aurais aimĂ© Ă©crire dans cette langue de la transmission. Il y a dans mon Ă©criture ce regret.

Émile Brami. Des mots de minuit. 2007.

 

Thierry De Mey est compositeur et rĂ©alisateur de films. L’intuition du mouvement et du bondissement est sans doute ce qui guide l’ensemble de son travail. Une grande partie de sa production musicale est destinĂ©e Ă  la danse et au cinĂ©ma.

Le rythme c’est ce qui se passe entre les mots, les choses. J’ai fait de la musique depuis tout petit. Mais j’ai fait une Ă©cole de cinĂ©ma. Et mes amis Ă©taient presque tous chorĂ©graphes. J’ai trĂšs vite eu envie d’explorer le mouvement, ce point commun entre la danse et le cinĂ©ma.

Thierry de Mey. Des mots de minuit, 2007

 

MUSIQUE :

Katie Melua: La chanteuse et compositrice britannique nous interprĂšte un extrait de son album Picture, If you were a sailboy.

 

Dilamme interprĂšte C’est comme ça que tout finit extrait de son album Hors je.

 

Des mots de minuit #283
RĂ©alisation: Guy Saguez
RĂ©daction en chef : RĂ©my Roche
Production: ThérÚse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

â–ș Toutes les Ă©missions 

â–ș La vidĂ©othĂšque Des mots de minuit

â–ș Nous Ă©crire : desmotsdeminuit@francetv.fr
â–șLa page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications
â–ș@desmotsdeminuit