đŸ“· “D’argile” – Laurence Leblanc

0
114

Laurence Leblanc connait bien le Cambodge et Rithy Pahn. Inlassablement, le cinéaste met en films le génocide dont son pays a été victime du fait des khmers rouges. Ridicules mais sinistres, ils promettaient une vie meilleure: la tragédie a fait 2 millions de morts.

Dans “L’image manquante“, Ritty Panh, en s’opposant aux images de propagande filmĂ©es Ă  l’Ă©poque, a construit un petit thĂ©Ăątre de figurines racontant la rĂ©alitĂ© qu’il a vĂ©cu, Ă  peine ĂągĂ© de 13 ans. Des dizaines de personnages d’argile minuscules, Ă  peine un pouce, et pourtant Ă©poustouflants d’un rĂ©alisme de souffrance, de dĂ©sespoir, de rĂ©signation mais aussi de fiertĂ© dissimulĂ©e.
Laurence Leblanc a voulu les photographier. Comme pour prolonger, surligner le projet de Rithy Panh.

Laurence Leblanc ajoute:
De la terre et de l’eau
Des portraits, des personnages miniatures modelĂ©s dans la glaise pour le film “L’Image manquante” du cinĂ©aste cambodgien Rithy Panh (Prix de la section « Un Certain Regard Â» Cannes 2013). Ces figurines Ă©voquent la tragĂ©die du peuple cambodgien sous le rĂ©gime des khmers rouges. En septembre 2013, trente-cinq ans aprĂšs la chute du rĂ©gime de Pol Pot, au mĂȘme moment oĂč je photographie ces statuettes, une crise politique inĂ©dite s’installe Ă  Phnom Penh. L’opposition s’organise, les paysans viennent de la campagne, manifestent et rĂ©clament de nouvelles Ă©lections et le dĂ©part de premier ministre Hun Sen (en poste depuis le 14 janvier 1985). Le 3 janvier 2014, Ă©vacuation du Parc de la DĂ©mocratie, la police ouvre la feu sur une manifestation d’ouvriers du textile, quatre morts 

Ces personnages sont immobiles figĂ©s et pourtant ils nous rappellent et  nous appellent.

Date des prises de vues : septembre 2013
Les photos de la sĂ©rie “D’argile” sont exposĂ©es Ă  Bourg en Bresse au H2M, dans le cadre de la manifestation “Au dĂ©labrement du monde, la photographie reconnaissante” jusqu’au 8 fĂ©vrier 2015.

Extrait de “L’image manquante’.
En vod, Arte

Toutes les photos parlées.
La page facebook des mots de minuit, une suite
 Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications.