Oliver Gourmet 🎥 Patrick de Saint-Exupéry 📚 Didier Fusillier 🎭 Bruno Mantovani et Christophe Ghristi pour la 🎼 et Lena Deluxe #414

0
305

Quand le comédien est aussi aux fourneaux; Quand le journaliste revient au temps long de l’écriture; Quand il s’agit que toute une ville européenne soit une fête; quand l’opéra consacre, paroles et musique, une grande poétesse russe; quand ça chante, c’est Des mots de minuit! Métis, radical, réjouissant…

Des mots de minuit #414 du 13 Avril 2011

Avec:

  • Le comédien Oliver Gourmet
  • Le Journaliste Patrick de Saint-Exupéry
  • Le metteur en scène et directeur de théâtre Didier Fusillier
  • Le compositeur Bruno Mantovani
  • Le librettiste Christophe Ghristi

Musique:

  • La chanteuse Lena Deluxe

CONVERSATION:

Olivier Gourmet est comédien. Il évoque son rôle dans le film Robert Mitchum est mort réalisé par Olivier Babinet et Fred Kihn. Il surprend par ailleurs avec son autre métier: aubergiste.
Robert Mitchum est mort: “Franky est un acteur de seconde zone en pleine dépression. Arsène, son manager, croit en son potentiel de star, et l’embarque sur les routes d’une Europe improbable, à la recherche d’un cinéaste mythique, direction le cercle polaire.
Une odyssée “mélancomique” entre vitamines et somnifères, rock’n roll et femmes fatales.”

Patrick de Saint-Exupéry est journaliste. Pour Le figaro il a notamment couvert le génocide au Rwanda En 1994. Et il a notamment couvert le Cambodge, le Canada, le Liberia, l’Afrique du Sud, la guerre du Golfe, l’Iran, la Libye et l’Arabie Saoudite, et l’actualité russe en tant que correspondant permanent à Moscou. Il est lauréat du prix Albert-Londres en 1991 pour sa série de reportages sur la guerre au Libéria et la fin de l’apartheid, il a aussi été récompensé par le prix Bayeux des correspondants de guerre.
Il a fondé deux revues XXI et 6 mois. La première est consacré à un journalisme au long cours proche de la littérature. La seconde est dédiée à la photo. Elles sont distribués en dehors des circuits habituels et sans publicité. Il évoque les premiers numéros de ces deux revues.

L’objet qui prolonge Patrick de Saint-Exupéry est une couverture du trimestriel qu’il dirige XXI.

Didier Fusillier est metteur en scène et directeur de théâtre (La Maison des arts de Créteil, théâtre du Manège à Maubeuge). Il est également directeur de festival:
“En 2004, Lille est devenue Capitale Européenne de la Culture. De la fête d’ouverture qui a accueilli le 6 décembre 2003 entre 600 000 et 1 million de visiteurs à la fermeture le 28 novembre 2008, Lille 2004 aura proposé pas moins de 2 500 manifestations: grandes fêtes populaires, métamorphoses urbaines, Mondes Parallèles, expositions, spectacles…”

L’objet qui prolonge Didier Fusillier est le vélo pliable qu’il prend partout avec lui.

Bruno Mantovani, compositeur et Christophe Ghristi, librettiste signent la création mondiale de Akhmatova à l’Opéra Bastille. Cet opéra est consacré a la poétesse russe Anna Akmathova, victime du stalinisme.

 [21 décembre 1962] Nous évoquons un sujet de conversation qui est sur toutes les lèvres: (…) le fait que Khrouchtchev aurait dit que Staline n’était pas dépourvu de ­mérites. On a pu vivre sous Staline (nous l’avons fait), on a pu écouter et lire les louanges de Staline (nous n’avons rien fait d’autre pendant trente ans). Mais l’idée de supporter le moindre éloge de lui main­tenant, après tout ce qui s’est passé, c’est devenu impensable. C’est une injure à des millions d’êtres humains, vivants et morts. – C’est aussi intolérable que la « répétition » par laquelle nous sommes déjà passés, a dit Anna Andreïvna [Akhmatova], au moment où, en 1948-1949, on s’est mis à arrêter de nouveau ceux qui étaient revenus après l’année 1937. Vous vous souvenez? Je sais qu’il y a eu beaucoup de suicides parmi ceux qui s’attendaient à une nouvelle arrestation. Les gens ne pouvaient supporter d’être arrêtés une deuxième fois. Allons-nous supporter, nous, qu’on se remette à encenser Staline? Après la divulgation de ses instructions sur la torture ? 

Entretiens avec Anna Akhmatova, page 740

L’objet qui prolonge Christophe Ghristi est Entretiens avec Anna Akhmatova (Albin Michel)

MUSIQUE :

Lena Deluxe, révélation du Printemps de Bourges, interprète Nowhere to go et Ripper ban.

Des mots de minuit #414
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit