Oliver Gourmet 🎥 Patrick de Saint-Exupéry 📚 Didier Fusillier 🎭 Bruno Mantovani et Christophe Ghristi pour la 🎼 et Lena Deluxe #414

0
208

Quand le comĂ©dien est aussi aux fourneaux; Quand le journaliste revient au temps long de l’Ă©criture; Quand il s’agit que toute une ville europĂ©enne soit une fĂŞte; quand l’opĂ©ra consacre, paroles et musique, une grande poĂ©tesse russe; quand ça chante, c’est Des mots de minuit! MĂ©tis, radical, rĂ©jouissant…

Des mots de minuit #414 du 13 Avril 2011

Avec:

  • Le comĂ©dien Oliver Gourmet
  • Le Journaliste Patrick de Saint-ExupĂ©ry
  • Le metteur en scène et directeur de théâtre Didier Fusillier
  • Le compositeur Bruno Mantovani
  • Le librettiste Christophe Ghristi

Musique:

  • La chanteuse Lena Deluxe

 

CONVERSATION:

Olivier Gourmet est comédien. Il évoque son rôle dans le film Robert Mitchum est mort réalisé par Olivier Babinet et Fred Kihn. Il surprend par ailleurs avec son autre métier: aubergiste.
Robert Mitchum est mort: “Franky est un acteur de seconde zone en pleine dĂ©pression. Arsène, son manager, croit en son potentiel de star, et l’embarque sur les routes d’une Europe improbable, Ă  la recherche d’un cinĂ©aste mythique, direction le cercle polaire.
Une odyssĂ©e “mĂ©lancomique” entre vitamines et somnifères, rock’n roll et femmes fatales.”

 

Patrick de Saint-ExupĂ©ry est journaliste. Pour Le figaro il a notamment couvert le gĂ©nocide au Rwanda En 1994. Et il a notamment couvert le Cambodge, le Canada, le Liberia, l’Afrique du Sud, la guerre du Golfe, l’Iran, la Libye et l’Arabie Saoudite, et l’actualitĂ© russe en tant que correspondant permanent Ă  Moscou. Il est laurĂ©at du prix Albert-Londres en 1991 pour sa sĂ©rie de reportages sur la guerre au LibĂ©ria et la fin de l’apartheid, il a aussi Ă©tĂ© rĂ©compensĂ© par le prix Bayeux des correspondants de guerre.
Il a fondé deux revues XXI et 6 mois. La première est consacré à un journalisme au long cours proche de la littérature. La seconde est dédiée à la photo. Elles sont distribués en dehors des circuits habituels et sans publicité. Il évoque les premiers numéros de ces deux revues.

L’objet qui prolonge Patrick de Saint-ExupĂ©ry est une couverture du trimestriel qu’il dirige XXI.

 

Didier Fusillier est metteur en scène et directeur de théâtre (La Maison des arts de Créteil, théâtre du Manège à Maubeuge). Il est également directeur de festival:
“En 2004, Lille est devenue Capitale EuropĂ©enne de la Culture. De la fĂŞte d’ouverture qui a accueilli le 6 dĂ©cembre 2003 entre 600 000 et 1 million de visiteurs Ă  la fermeture le 28 novembre 2008, Lille 2004 aura proposĂ© pas moins de 2 500 manifestations: grandes fĂŞtes populaires, mĂ©tamorphoses urbaines, Mondes Parallèles, expositions, spectacles…”

L’objet qui prolonge Didier Fusillier est le vĂ©lo pliable qu’il prend partout avec lui.

 

Bruno Mantovani, compositeur et Christophe Ghristi, librettiste signent la crĂ©ation mondiale de Akhmatova Ă  l’OpĂ©ra Bastille. Cet opĂ©ra est consacrĂ© a la poĂ©tesse russe Anna Akmathova, victime du stalinisme.

 [21 dĂ©cembre 1962] Nous Ă©voquons un sujet de conversation qui est sur toutes les lèvres: (…) le fait que Khrouchtchev aurait dit que Staline n’était pas dĂ©pourvu de ­mĂ©rites. On a pu vivre sous Staline (nous l’avons fait), on a pu Ă©couter et lire les louanges de Staline (nous n’avons rien fait d’autre pendant trente ans). Mais l’idĂ©e de supporter le moindre Ă©loge de lui main­tenant, après tout ce qui s’est passĂ©, c’est devenu impensable. C’est une injure Ă  des millions d’êtres humains, vivants et morts. – C’est aussi intolĂ©rable que la Â« rĂ©pĂ©tition Â» par laquelle nous sommes dĂ©jĂ  passĂ©s, a dit Anna AndreĂŻvna [Akhmatova], au moment oĂą, en 1948-1949, on s’est mis Ă  arrĂŞter de nouveau ceux qui Ă©taient revenus après l’annĂ©e 1937. Vous vous souvenez? Je sais qu’il y a eu beaucoup de suicides parmi ceux qui s’attendaient Ă  une nouvelle arrestation. Les gens ne pouvaient supporter d’être arrĂŞtĂ©s une deuxième fois. Allons-nous supporter, nous, qu’on se remette Ă  encenser Staline? Après la divulgation de ses instructions sur la torture ? 

Entretiens avec Anna Akhmatova, page 740

L’objet qui prolonge Christophe Ghristi est Entretiens avec Anna Akhmatova (Albin Michel)

 

MUSIQUE :

Lena Deluxe, rĂ©vĂ©lation du Printemps de Bourges, interprète Nowhere to go et Ripper ban.

Des mots de minuit #414
RĂ©alisation: Pierre Desfons
RĂ©daction en chef : RĂ©my Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

 

â–ş Toutes les Ă©missions …
â–ş La vidĂ©othèque Des mots de minuit

â–ş Nous Ă©crire : desmotsdeminuit@francetv.fr
â–şLa page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour ĂŞtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications
â–ş@desmotsdeminuit