Toujours fascinant d’écouter et de voir une intelligence en train de se dire …. une philosophie qui, avant sa théorisation, se vit et se partage

Quand je rentre dans mon amphi aujourd’hui, je me pose la question de savoir combien d’étudiants ont “tapé” la veille le sujet de mon cours ? Autrefois, il y avait présomption d’incompétence. Aujourd’hui, c’est l’inverse !
Je dois donc adapter mon savoir en fonction de l’idée que l’information est déjà, en partie, là. Et c’est là que la remise en cause doit avoir lieu . Le politique avec son citoyen est confronté à la même problématique !

Michel Serres. Des mots de minuit, 2012.

Dans cette émission, le philosophe, historien des sciences, “‘immortel”, grand-père et enseignant, évoque notamment son livre “Petite Poucette“. Il y traite d’un “nouveau monde” dans lequel une génération née dans la décennie 80/90 est pénétrée par une nouvelle technologie qui lui donne un sens du “maintenant“. Pour le philosophe, ce “tenant en main” offre un accès immédiat à l’information, aux lieux ou aux amis. “Mais ce mot-là, entendu de cette manière, qui pouvait le dire autrefois ? Un pape ? Un empereur ? Aujourd’hui, cher ami, des petites poucettes, il y en a trois milliards et demi ! La grande question est alors celle du type de communauté que nous allons inventer …

Il était reçu avec l’écrivaine Isabelle Desesquelles (Un homme perdu) et Erol Josué, prêtre vaudou, chanteur et danseur.

© France 2 / Des mots de minuit

“Le monde a tellement changé que les jeunes doivent tout réinventer.
Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions: le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, tout aussi décisive, s’accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises.
De l’essor des nouvelles technologies, un nouvel humain est né: Michel Serres le baptise «Petite Poucette» – clin d’oeil à la maestria avec laquelle les messages fusent de ses pouces. Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d’être et de connaître… Débute une nouvelle ère qui verra la victoire de la multitude, anonyme, sur les élites dirigeantes, bien identifiées; du savoir discuté sur les doctrines enseignées ; d’une société immatérielle librement connectée sur la société du spectacle à sens unique…
Ce livre propose à Petite Poucette une collaboration entre générations pour mettre en oeuvre cette utopie, seule réalité possible.”
© Le Pommier

Des mots de minuit, Émission #478 du 19 décembre 2012
Réalisateur : Anthony Mutti
Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait
Rédaction en chef : Rémy Roche

► La mémoire desmotsdeminuit

► nous écrire: desmotsdeminuit@francetv.fr

 La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

 @desmotsdeminuit