Claude Parent (1923-2016) : “Se mettre en marche demande beaucoup de courage!”

0
118

Un architecte qui trouve la vie inquiétante, qui cherche dans l’utopie ou chez l’autre les bouts de chemin qui font les qualités de vie ou d’habitat. Et puis quelques goûts de luxe et des signatures architecturales dans toute la France. On lui doit “la fin de la verticale comme axe d’élévation, la fin de l’horizontale comme plan permanent, ceci au bénéfice de l’axe oblique et du plan incliné”.

Claude Parent n’était pas un «père» de l’architecture, plutôt «un oncle» dont on ne pouvait qu’admirer l’intelligence, la brillance mais également l’élégance, cette allure courant de ses costumes parfaitement coupés à ses rutilantes voitures de luxe.

Liberation, 28 février 2016.

 

La mémoire desmotsdeminuit…

La page facebook Des Mots de Minuit. Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@desmotsdeminuit