André Brink. Ecrire sur l’amour d’un métis et d’une blanche est pornographique!📚

0
151

“Ils nous ont examiné avec soin- les yeux, les dents, les muscles, les jambes; ils nous ont soupesé les couilles…” “Ils faisaient partie des maîtres et ils seraient toujours ensemble; nous sommes d’un côté, eux de l’autre. Et ça ne changera jamais…” Deux phrases dans l’oeuvre de Brink qui suffisent à poser les jalons du combat littéraire d’une grande oeuvre et un crime contre l’humanité…

26/01/1993
(Réalisation: Jean-Pierre BARIZIEN)
©France2

Toute la mémoire des mots de minuit

La page facebook des mots de minuit, une suite…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@desmotsdeminuit