“Sam Rykiel” de Nathalie Rykiel: au nom du père 📚

0
3241

La créatrice et écrivaine publie un récit autobiographique sur celui qui lui a donné son nom mais n’a pas su la regarder. Poignant.

Nathalie Rykiel @ Carole Bellaiche

De ce livre achevé le jour de liquidation judiciaire de la Société Sonia Rykiel, Nathalie Rykiel dit qu’il n’est pas un livre sur son père mais sur le temps qu’il lui aura fallu pour parler de ce père décédé lorsqu’elle avait 20 ans.
Pratiquement une vie, cinq livres dont deux sur sa mère, la flamboyante Sonia Rykiel, avant d’oser mettre en scène cet homme exigeant, autoritaire même, qui a consacré une grande partie de sa vie à son fils handicapé, et sans lequel, la célèbre maison Sonia Rykiel n’aurait peut- être jamais vu le jour.
Un récit poignant sur une rencontre ratée entre un père et sa fille laquelle devenue écrivaine a pourtant eu à cœur de mettre en lumière cet homme méconnu du grand public  Sam Rykiel.

«Ce n’est pas un livre sur mon père. Ce serait plutôt un livre sur le temps qu’il m’aura fallu pour parler de ce père.» Beaucoup de temps. Peut-être une vie entière pour aborder enfin Sam Rykiel, l’homme qui donna son nom à sa femme Sonia, à ses enfants et à une marque naissante, moderne, audacieuse. Un père divorcé encore très amoureux, obnubilé par l’éducation de son fils aveugle, craint par sa fille en quête d’affection. Un père mort à quarante-huit ans. Qui était-il, cet homme venu de la Pologne, mal aimé, trop aimé, mal aimant ? 
éditons Stock

▶︎ Sam Rykiel – Nathalie Rykiel – Stock – 192 pages

feuilleter les premières pages

Les lectures d’Alexandra
La critique littéraire desmotsdeminuit.fr

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit