Mina Agossi, Christian Delage, Jean Orizet, Volker Schlöndorff, Baloji #304

0
233

De l’importance de la mémoire et des rencontres, en passant par les images, la poésie ou la musique. Les expressions créatrices de ce besoin vital d’aller vers l’autre et de partager son récit de voyage grâce à l’art. C’est Des mots de minuit, forcement métis, radical et réjouissant.

  • Des mots de minuit :
Émission N°304 du 09 avril  2008
  • avec 
  • – La chanteuse Mina Agossi
  • – Le cinéaste Volker Schlöndorff
    – Le poète Jean Orizet
    – L’historien et le réalisateur Christian Delage
    Musique avec 
    – Mina Agossi qui interprète deux extraits de son dernier album, Simple things et Baloji qui interprète Coup de gaz

     

    MANIÈRES DE VOIR :
    – Mina Agossi est une chanteuse de Jazz franco-béninoise. Elle n’est pas venue au jazz, mais ce serait plutôt le jazz qui l’a rattrapée au hasard de ses rencontres. Elle présente ici son dernier album en date, Simple things. Sa spécificité musicale est le trio voix/contrebasse/batterie. Protégée d’Archie Shepp, elle effectue fréquemment des incursions dans d’autres styles musicaux, notamment par des reprises de Jimi Hendrix (Voodoo Chile, 1983…) et plus récemment de Pink Floyd (Money) ou des Beatles (And I love her).

    J’aime bien réfléchir par moi-même, et mon processus musical n’est pas arrivé comme ça. J’ai commencé par mes origines qui est quand même le blues, puis je me suis un peu intéressée au rock, et ainsi de suite… Comme je pense que nous sommes le produit de nos rencontres et la somme des musiques que l’on écoute, je suis un peu une éponge, je digère un peu ce que j’entends, et je l’interprète à ma façon. En fait, je suis vraiment dans l’authenticité.

    Mina Agossi. Des mots de minuit, 2008.

    – Volker Schlöndorff est un cinéaste allemand à la longue carrière. Il présente ici  son dernier film, Ulzhan, inspiré du Mahabharata, dont le scénario a été écrit parJean-Claude Carrière et dont l’un des interprètes est Philippe Torreton.

    Jean-Claude Carrière m’a demandé si je voulais faire un film au Kazakhstan. Je lui ai répondu, oui. J’avais envie de voyager, de faire un film différent, puis je lui ai demandé, c’est où le Kazakhstan? J’avais envie de faire un film comme je n’en avais jamais fait. Et à la fin ça finit en une histoire d’amour archaïque. J’ai eu l’impression de faire un film de jeune.

    Volker Schlöndorff. Des mots de minuit, 2008.

     

    Christian Delage est réalisateur de documentaires et historien. C’est grâce à lui qu’à vu le jour le mémorial de Compiègne, construit sur les lieux de l’ancien camp de concentration où passa un tiers des déportés français. Il présente son dernier film, Le Procès de Nuremberg une somme de références établie à partir d’images historiques qui n’avaient jamais été exploitées: “une justice en images”.

Nous sommes dans une caserne qui sous l’occupation allemande est devenu est un camp de déportation et de transit ; Et quand le camp est redevenu une caserne après la guerre, il n’y a pas eu de lieu de mémoire. Et pour que quelque chose existe il faut que quelqu’un le pense et l’édifie et ça ce fut le rôle de l’architecte Jean-Jacques Reynaud qui est le scénographe des trois lieux de mémoire.

Christian Delage. Des mots de minuit, 2005.

Christian Delage. Des mots de minuit, 2005.

Jean Orizet est poète, critique, animateur, éditeur, conférencier et auteur de nombreuses anthologies et volumes de prose. Il est également membre de l’Académie Mallarmé. Il aime aussi rappeler son appartenance à L’internationale des hypersensibles. Il est né à Saint-Henry, entre L’Estaque et Marseille, le 5 mars 1937. Poète de l’amour, mais c’est aussi à la découverte du monde qu’ilil’entraîne le plus souvent ses lecteurs. 

Je suis poète parce que j’ai besoin de percevoir le monde par le moyen de la connaissance poétique qui s’exprime à partir de l’émotion. Il faut s’en convaincre, la poésie à toujours été l’essence de l’homme.

Jean Orizet. Des mots de minuit,2005.

Jean Orizet. Des mots de minuit,2005.

MUSIQUE : 
– Mina Agossi interprète deux extraits de son dernier album, Simple things

Baloji, rappeur, auteur et compositeur interprète Coup de gaz

Ds mots de minuit #304

 nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
 La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications