DMDM #421: se contorsionner, boxer, mettre en scène, chanter, aimer la poésie

0
158

Quand le boxeur dit qu’il vient de nulle part et qu’il va y retourner; quand la contorsionniste dit par le corps la schizophrénie ou la dépression d’un frère; quand le metteur en scène finit par admettre des “colères sacrées”; quand, à Téhéran, des parents vous nourrissent de poésie persane et française; quand la chanteuse béninoise dit l’ailleurs c’est… “Desmotsdeminuit”!

 

Des mots de minuit N°421 du 15 juin 2011.



Réalisation : Antony Mutti

Rédaction en chef : Rémy Roche

Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait

Journalistes : Sophie Joubert, Lorenzo Ciavarini Azzi

©desmotsdeminuit.fr/France2

CONVERSATION : 
Angela Laurier

La contorsionniste canadienne, pour son livre “l’angela bête”. Son mot de minuit est “articulation”.

Jacques Lassalle 

“Je ne sais rien de mieux que le théâtre.” Et un mot : “Vivre”

Le metteur en scène et dramaturge signe le troisième tome de  son livre autobiographique  sur sa carrière “Ici moins qu’ailleurs”.

Jean-Marc Mormeck

Le mot de minuit de ce champion du mode de boxe est “combat” parce que dit-il, “dans la vie, il faut toujours se battre!”
“A poings nommés” est le titre de son autobiographie. 

Leili Anvar

Professeur à l’Insitut national des langues orientales, spécialiste de littérature amoureuse et mystique, Leili Anvar, passionnée de poésie afghane et iranienne signe le livret -“Trésors dévoilés”- d’un oratorio donné lors du festival des musiques sacrées de Fès. Un mot : “Résonance”.

Alexandra Lemasson lit un extrait d' "Ici moins qu'ailleurs" de Jacques Lassalle

MUSIQUE :

Fafa Ruffino interprète "Fandoun" et "Se laisser aller"

 Fafa Ruffino pour deux chansons de son album “Ilé”

 

accès à la vidéothèque…

La page facebook des mots de minuit…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@DesMotsDeMinuit