🎷 Géraldine Laurent: au régal des gourmets du jazz #31

0
3437

Si son talent de musicienne de jazz est unanimement reconnu, la saxophoniste Géraldine Laurent continue son parcours d’artiste sur la corde raide, sans compromission avec un nouvel album de jazz que l’on pourrait qualifier de “classique d’avant-garde”, un opus bouillant et profond qui remet les pendules du swing à l’heure, celle d’aujourd’hui. Ce nouveau bijou s’appelle Cooking, le jazz à sa sauce, avec elle aux fourneaux. Piquant et chaud

En guise de cadeau de bienvenue, elle nous a offert un extrait de Ask me Now, du grand Monk.

Vous avez dit Géraldine Laurent?

État civil: Elle est née en 1975. Géraldine débute ses études musicales par le piano classique et ne commence le saxophone qu’à l’âge de 13 ans , au conservatoire de Niort, sa ville natale. Déjà vingt ans de carrière dans le souffle.

Instruments: Le saxophone alto, le même instrument que Charlie Parker ou Gigi Gryce.

La rencontre: C’est Robert “Robby” Boillot, responsable de la création du département jazz à Niort qui l’enmène vers le jazz mais C’est Jean-Louis Chautemps, saxophoniste de légende, qui fut le premier à tout entendre de ce talent brut et à le dire haut et fort.

Points forts: Une sonorité à fleur de peau immédiatement reconnaissable, un son chaud et un goût pour le phrasé ouaté et les ruptures harmoniques ou/et rythmiques les plus audacieuses et les plus abruptes. Elle semble avoir autant d’imagination que de rigueur, autant d’oreille que de courage.

Le territoire: Le jazz d’hier qui se jouera demain. La musique de jazz dans tout ce qu’elle a de plus classique et de plus moderne à la fois.

Les héros: Pas dur à trouver. Charlie Parker, Sonny Rollins, Eric Dolphy, et bien sûr John Coltrane.

Récompenses: Aussi médaillée qu’un général de l’armée rouge. 2015 – Grand Prix de l’Académie Charles Cros – Adami du disque de Jazz
2015 – Prix du disque français de l’académie du jazz 
2015 – Élue « Musicien de l’année 2015 » par Jazz Magasine
2011 – Chevalier des arts et lettres
2010 – Prix du disque français de l’académie du jazz
2008 – Prix Django Reinhardt de l’académie du jazz
2008 – Victoire du Jazz (prix Frank Tenot)
2006 – Django d’Or (nouveau talent) Je dois en oublier…

Complices: Aldo Romano, Emmanuel Bex, Laurent De Wilde , Christian Escoudé

Elle, en une phrase: Il faut qu’il y ait de la danse.

Dernier disque lancé en plein-ciel: Cooking, savant mélange épicé avec Paul Lay au piano, Yoni Zenik à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie.

Prochain rendez-vous: Le 25 octobre 2019 au New Morning à Paris. Elle sera aussi au D’Jazz Nevers le 14 novembre.

Lieu et date de la rencontre: Banlieue parisienne, profitant des derniers jours de pleine lumière.

Géraldine Laurent, au parloir!

Paroles et Musiques: toutes les rencontres

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit