đŸŽ„ “Gente de bien”: Le casting de chiens du rĂ©alisateur colombien Franco Lolli!

0
125

Il est nĂ© en Colombie au dĂ©but des annĂ©es 1980. Sa mĂšre est “gauchiste” et occupe son coeur et son inconscient quand il rĂ©alise ses films, court ou long. Celui-ci, “Gente de bien” est le premier. Son Ă©ducation a Ă©tĂ© française de la maternelle au lycĂ©e. Logiquement, il a fini Ă  la Femis oĂč Kechiche ou Garrel ont Ă©tĂ©, Ă  l’occasion, des rĂ©fĂ©rences.

Gente de bien. La question de l’attention Ă  l’autre est centrale dans ce long mĂ©trage. L’enfant Eric dont la mĂšre s’Ă©loigne pour un ailleurs de travail essaye de trouver ses repĂšres avec Gabriel, un pĂšre attentif mais minĂ© par les problĂšmes d’argent et les rapports rĂ©els ou supposĂ©s de classe. De quoi poser la question de la bonne conscience. Le chien sera l’intermĂ©diaire des possibles…
Mot Ă  mot avec Franco Lolli.

Desmotsdeminuit, une suite… Ă  Biarritz pour le “23e festival biarritz amĂ©rique latine, cinĂ©mas et cultures” pour rencontrer, Ă©couter et voir quelques-uns de celles et ceux qui disent l’autre AmĂ©rique et son arbre de vie. Interview rĂ©alisĂ©e en octobre 2014.

tout le festival…

Voir tous les mot Ă  motune suite…

La page facebook des mots de minuit,  Abonnez-vous pour ĂȘtre alertĂ© de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit