Christian Bernard, le peintre des caps. “Tripalium”, la série documentaire “Des mots de minuit”

0
399

“C’est cela, oui!” On en rit quand il écrit, devant l’une de ses aquarelles qui figure une bouteille à la mer : “L’art de peindre est un combat : la force, la souplesse, l’intelligence… puis la sensibilité, sont les arguments essentiels pour … l’affrontement.” On dira plutôt qu’il est le combattant de son ambivalence : le judo pour le corps et l’impensé, le pinceau pour essayer d’être.

Christian Bernard
a commencé par dessiner des bateaux, ces pinasses qui flottent du côté du bassin d’Arcachon et dans le sud-ouest. A l’origine, elles étaient plutôt bien proportionnées dans son pinceau, de quoi asseoir, malgré le père qui fantasmait un autre enfant idéal, une réputation.
 

“Entre les images ou les lignes court ici un petit garçon qui devance son père sur les plages vers la pointe…” (Extrait de “Cap Ferret L’ORIGINE” de Christian Bernard).

Pinassottes, Christian Bernard – 1993.
“On les aime pour la fierté du charpentier devant son oeuvre… “

Etude de tuiles, Christian Bernard – 1999
La transformation se poursuit, lente, difficile…

Dans les parcs à huîtres, Christian Bernard – 2001
“Ainsi l’alchimie s’accomplit…”

Barques au ponton, Christian Bernard – 2005.
“L’unité horizontale des lieux…”
Wave, Christian Bernard – 2015.
“J’attendais l’heure d’une délivrance, d’une vérité, de la sincérité, de la réalité de soi.”

Etude de vieux grément , Christian Bernard 2015.
“J’ai agi comme mon propre père, reproduisant à l’identique le schéma d’éducation qui semblait être le plus adapté : j’ai donné à mes enfants ce que je pouvais donner, et qu’ils ne voulaient pas toujours, négligeant souvent les instants qui étaient pour eux les plus importants.
Mon père était orphelin… Je n’ai pas cette excuse.”

Etude de ponton, Christan Bernard – 2015.
“… le bruit mat des pignes sèches tombant des grands pins, leur grépin mordoré tapissant le sol participent singulièrement d’une plongée austère dans le fatras de mes pensées.”

Dédicace de Christian Bernard pour desmotsdeminuit.fr .

Tous les Tripalium.

La page facebook des mots de minuit, une suite… Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit