Xavier Hanotte, Rodrigo de Zayas 📚 Laurent Sterna, Claude Rouquet et Maxime Pietri Llinares 🎼 Femmouzes T. #79

Carrefour des littératures
0
575

Des mots de minuit en Aquitaine, à Villeneuve sur Lot, pour “Le Carrefour des littératures et des cultures du monde” 2001 imaginé et dirigé par Sylviane Sambor. De la Belgique à l’Espagne, de la Méditerranée au Lot, des “affaires culturelles” à l’édition, humanisme est sans doute le mot qui convient à cette manifestation

Des mots de minuit #79 du 17 octobre 2001

Avec:

  • L’écrivain belge Xavier Hanotte
  • L’écrivain espagnol Rodrigo de Zayas
  • Le directeur des affaires culturelles de Villeneuve sur Lot Laurent Sterna
  • Le fondateur de la maison d’édition “L’escampette” Claude Rouquet (1946-2015)
  • La présidente de l’association Méditerranéenne des deux rives Maxime Pietri Llinares

Musique:

  • Femmouzes T. (“Femmes troubadours célèbres”)

 

MANIÈRES DE VOIR :

Xavier Hanotte : Traducteur avant d’être écrivain, il évoque ses romans, ses personnages, son travail créatif, la mémoire, la guerre de 14-18, le pacifisme. Germaniste.

On devient traducteur parce qu’on ose pas être écrivain. C’est une manière masquée d’entrer en littérature, par la porte de service. Quand on lit beaucoup se dire qu’on va se mettre à écrire est très impressionnant. Le grand avantage, en revanche quand on commence à écrire pour soi, si j’ose dire, on a vis à vis du texte une approche très humble.
Autrement dit, on prend la littérature au sérieux mais on a beaucoup de difficultés à se prendre au sérieux.

Xavier Hanoote. Des mots de minuit, 2001.

 

Rodrigo de Zayas évoque l’Espagne, sa bibliothèque, ses études, le racisme d’état de l’Espagne au XVème siècle, le conflit israélo-palestinien, Séville. Rodrigo de Zayas est un grand humaniste: savoir encyclopédique, écrivain, musicien, bibliophile et homme politique.

J’ai écrit que l’Espagne était à l’origine d’un racisme d’état… Bien sûr nous n’avons pas eu au XVIème et XVIIème siècles des fabriques de mort. Mais, à partir de 1548, une loi de propreté du sang (une pratique jusque là réservée aux milieux ecclésiastiques) devient applicable à tout le royaume. Il s’agissait de démontrer qu’on n’avait ni sang juif ni sang musulman parmi ses ancêtres.

Rodrigo de Zayas. Des mots de minuit, 2001.

 

ACTUALITÉ CULTURELLE :

Laurent Sterna directeur des affaires culturelles de Villeneuve sur Lot détaille sa mission et présente le musée de Villeneuve sur Lot.

 

Claude Rouquet (1946-2015) fondateur de L’escampette éditions
Il explique son travail de “petit” éditeur bordelais et raconte l’histoire d’un livre : Végétal d’Antoine Percheron, mort à 25 ans d’une forme de tumeur cérébrale.

“Claude Rouquet après avoir lutté avec une élégance rare contre le cancer, s’en est allé le 13 janvier, emportant certainement avec lui quelques uns des plus beaux poèmes de ses amis portugais qu’il nous avait donné le bonheur de découvrir. Il avait créée l’Escampette à Bordeaux en 1993, avant de poser son sac à Chauvigny, dans la Vienne, dix ans plus tard. Son œuvre, singulière, qui ne peut être résumée à l’existence d’un catalogue riche de quelques 300 titres doit beaucoup à l’exigence de la belle écriture qui était la sienne mais, aussi, à l’accueil enthousiaste qu’il pouvait réserver au manuscrit d’un auteur inconnu…”
Joël Aubert

 

Maxime Pietri Llinares est présidente de l’association Méditerranéenne des deux rives qui veut favoriser rencontres, dialogues, paroles notamment sur le bassin Méditerranéen. Travail axé aujourd’hui sur le cinéma.

 

MUSIQUE :

Les Femmouzes T. (Françoise Chapuis et Rita Macedo) interprètent Je nettoie et Voyager dans la musique

Des mots de minuit #79
Réalisation : Jean-François Gauthier
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Des mots de minuit/France2

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
►La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
►@desmotsdeminuit