Per Olov Enquist (1934-2020) dans “Des mots de minuit” avec 📚 Raoul Peck 🎥 Alexandre Tharaud 🎹 Stéphane Guillon #369

0
3267

Quand le journaliste sportif est confronté au terrorisme; quand le cinéaste métaphore la dictature de son pays; quand le pianiste parle de ses répétitions; quand l’humoriste parle d’argent… C’est Des mots de minuit : métis, radical, réjouissant !

 

Des mots de minuit, émission #369 du 3 février 2010.

Avec :

  • L’écrivain et journaliste suédois Per Olov Enquist
  • Le cinéaste et producteur haïtien Raoul Peck 
  • Le pianiste Alexandre Tharaud 
  • L’humoriste Stéphane Guillon  

Musique :

  • Alexandre Tharaud joue Chopin

 

CONVERSATION :

Per Olov Enquist (1934-2020) signe Une autre vie, un récit autobiographique. Il revient sur son enfance et sur son parcours, tout en évoquant la place de la Bible, et plus généralement de la religion, dans sa vie. Il revient également sur les actes terroristes qui se sont déroulés pendant les Jeux Olympiques de Munich de 1972 auxquels il a assisté en tant que journaliste.

Parlant de lui à la troisième personne Per Olov Enquist entreprend dans “Une autre vie” son autobiographie.
Il est fascinant, ce parcours qui mena un garçon du Nord de la Suède, tôt orphelin de père, élevé par une mère institutrice très rigoriste jusqu’aux grandes villes fondamentales de l’histoire de la seconde moitié du XXe siècle : Berlin, New York, Los Angeles, Paris.
L’enfant qui imaginait que les fils téléphoniques chantent par les nuits glaciales d’hiver vit-il encore dans le journaliste sportif qui couvre les tragiques Jeux olympiques de Munich ? Le jeune étudiant plein de fougue qui côtoya Lars Gustafsson et Göran Tunström, eux aussi dans leurs vingt ans, subsiste-t-il dans l’homme brisé qui ne sait plus écrire une seule ligne ? La jeune fille que l’enfant chérissait en secret perdure-t-elle comme un leitmotiv tandis que la vie défait un mariage avant de former un nouveau couple, lui aussi fragile ?
Avec humour, chaleur et intelligence, Per Olov Enquist reprend chronologiquement sa vie dont certains moments sont étonnants – il fut sauteur en hauteur – ou tragiques – la chute dans l’alcoolisme –, mais il replace aussi son oeuvre littéraire dans le contexte. Ainsi le voyage-enquête dans les pays baltes, à l’origine de l’écriture de L’Extradition des Baltes ; le séjour en Californie dans les “grandes années” de la lutte pour les droits civiques, retranscrit dans les Récits du temps des révoltes ajournées, ou les espoirs déçus de célébrité théâtrale à Broadway.
C’est à une réflexion que Per Olov Enquist nous amène, sur notre propre vie, notre époque, les liens entre elles, la question de notre honnêteté intellectuelle, celle de savoir si nous avons été objets ballottés par l’histoire ou vrais maîtres de nos existences.
Romancier et dramaturge, Per Olov Enquist est né en 1934 en Suède. Actes Sud a publié ou réédité une grande partie de son oeuvre. Ses premiers écrits sont dorénavant disponibles en collection “Thesaurus”

© Actes Sud. 2010.

 

le cinéaste Haïtien Raoul Peck évoque les répercussions du séisme qui a ravagé Haïti, la difficile reconstruction de l’état et la couverture médiatique de ce séisme. Il revient également sur son film Moloch Tropical.

Synopsis de Moloch tropical :
Les dernières 24 heures d’un pouvoir niché dans une forteresse en Haïti. En s’inspirant du “Moloch” de Sokourov, Raoul Peck ose les images flamboyantes et périlleuses, les anachronismes audacieux, mêlant l’évocation du tyran haïtien avec d’autres références aux présidents malades du pouvoir, parfois très contemporains. Une fiction décalée et profondément politique.

 

le pianiste Alexandre Tharaud signe l’album Chopin Journal Intime. Il revient sur son parcours, son rapport au piano, ses troubles obsessionnels compulsifs, ses références et son répertoire.

Le pianiste est un acteur-né. Il est bien l’Isabelle Huppert du piano : concentré et libre, indéfinissable et sans attache, une page blanche absorbant les nuances de gris de l’existence, froid et lunaire.
S’il l’avait connu, Maurice Maeterlinck aurait ajouté un mot sur cet étonnant pianiste dans sa Vie des abeilles. Frêle, hâve, maigre et pâle, il abat un travail de forçat. Il butine là où ça le chante, mélangeant les fleurs sans distinction d’espèce pourvu qu’il obtienne un vrai miel de terroir. Pendant que ses congénères s’agitent, pavoisent et bourdonnent, il travaille sans cesse. Enfant de la balle, déjà sur scène en culottes courtes dans les spectacles de son père metteur en scène d’opérettes, il est né dans une ruche…

Olivier Bellamy. Huffingtonpost. Octobre 2016.

 

Stéphane Guillon, auteur du livre On m’a demandé de vous calmer (les chroniques que l’humoriste-portraitiste a interprétées en direct sur France Inter depuis son arrivée sur l’antenne aux côtés de Nicolas Demorand jusqu’au 16 juin 2009). Il revient sur son spectacle Liberté surveillée et sur son rapport à la politique.

D’emblée, Stéphane Guillon prévient qu’il ne parlera ni de politique ni de religion. Et… s’empresse de faire exactement le contraire. Il ironise, bien sûr, sur son éviction de France Inter, stigmatise les hommes politiques et, surtout, Nicolas Sarkozy, mais son spectacle ne se résume pas à cela… Comédien subtil aux textes finement ciselés, l’insolent Guillon pratique un humour qui est au comique ce que la haute couture est au prêt-à-porter.

Michèle Bourcet. Télérama sur Liberté surveillée.

 

MUSIQUE :

Alexandre Tharaud interprète la mazurka Op.63 N°3 et la Nocturne posthume de Frédéric Chopin.

 

Des mots de minuit #369
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Journaliste : Lorenzo Ciavarini Azzi
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit