📚 Lyonel Trouillot et Bernard Ollivier… 🎭 Irène Jacob et Benoît Delbecq, Franck Ribault. 🎼 avec Soriba Kouyaté et Lisa Marie. #71

0
403

Identité : une question centrale dans cette émission. Celle, infiniment questionnée de l’île d’Haïti par l’un de ses écrivains quand c’est du fou que l’on attend la vérité ! Celle, de ce qui reste de la vie quand la soixantaine est là et que, à pied, on décide de refaire la route de la soie !

 

Des mots de minuit , Emission #71 du 13 juin 2001

Avec:
– L’écrivain Lyonel Trouillot et Le journaliste Bernard Ollivier
– L’actrice Irène Jacob et Le pianiste Benoît Delbecq, le boucher et auteur Franck Ribault

Musique:
Soriba Kouyaté (1963-2010), musicien sénégalais de Kora
Lisa Marie interprète “Comme toujours”

 

MANIÈRES DE VOIR :

Lyonel Trouillot signe Rue des pas-perdus. Il évoque son pays et la question de la transmission de l’identité haïtienne. Il parle de la misère de son île, des inégalités sociales et du peuple haïtien, de son engagement politique d’intellectuel, de démocratie, de son écriture (en créole ou en français) et de son approche de la folie.

Parlons de la question de la convention … Il y en a une dans cette émission. Nous acceptons quelque part de mentir, je dirais de jouer un certain jeu. Peut-être que, dans certains cas, le fou ou la folle est celui ou celle qui dit : “je ne joue plus à ce jeu-là. Je vais chercher, quitte à me perdre, la vérité !”
Pour faire référence à Haïti, c’est un pays qui est bâti sur le mensonge dans sa vérité officielle…”

Lyonel Trouillot. Des mots de minuit, 2001.

 

Bernard Ollivier est l’auteur de Longue marche. Celle qu’il a entreprise sur plusieurs années sur l’ancienne “route de la soie”: 12 000 kilomètres entre la Turquie et la Chine. Il rappelle l’histoire de cette route qui n’existe plus réellement depuis le 14ème siècle. Il évoque le travail de préparation de ce chemin de l’étoffe et ses motivations. Un défi qu’il s’est imposé dans une quête identitaire conséquence de son départ en retraite.
Il évoque son parcours: petits métiers, dépendance au tabac, transformation qui est passée par le sport puis par le journalisme. Il parle également de son association “Le seuil” qui propose de longues marches à des jeunes délinquants multirécidivistes.

L’histoire de la route de la soie, c’est l’histoire du monde, c’est, si l’on ose dire, l’an un de la mondialisation, c’est la rencontre de deux mondes qui s’ignoraient totalement. Ce sont des échanges religieux, commerciaux… Ou des échanges pas très recommandables ! C’est par la route de la soie qu’arrive la grande peste qui tue pratiquement un européen sur 4 ou 5.

Bernard Ollivier. Des mots de minuit, 2001.

 

ACTUALITÉ CULTURELLE :

L’actrice Irène Jacob et le pianiste Benoît Delbecq évoquent leur collaboration dans le spectacle L’étourdissante performance de Berthe Trepat, pianiste médaille d’or au théâtre des Bouffes du Nord dans le cadre du festival de musique contemporaine “Agora”.

Ce spectacle est tiré d’un chapitre du livre Marelle de Julio Cortázar. Benoît Delbecq évoque également la musique contemporaine et la recherche à l’IRCAM.

 

Franck Ribault signe Ce père que j’aimais malgré tout. Il parle de son cheminement depuis sa première venue dans l’émission. Issu d’un milieu modeste et exerçant le métier de boucher, il explique qu’il vend désormais de la viande et des livres. Il raconte son enfance difficile et la nécessité d’écrire pour se réconcilier avec son père. Il évoque son prochain livre qui concernera le milieu du travail et le harcèlement dans ce milieu.

 

MUSIQUE :

Soriba Kouyaté pour Yéré yira

 

Lisa Marie interprète Comme toujours.

 

Des mots de minuit #287
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

► Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
►La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
►@desmotsdeminuit