🎭 Eva Doumbia, Eva Vallejo et Bruno Soulier, Cristèle Alves Meira, Jean-Pierre Kalfon. 🎼 avec Pura Fé #282

Trois coups ...
0
325

Quand Chester Himes fait les beaux jours du théâtre, quand le son y prend autant d’importance que la parole; quand le comédien chante depuis longtemps avec ses vieux potes; quand Jean Genet inspire; quand Pura Fé chante le blues, c’est “Des mots de minuit”: métis, radical, réjouissant!

 

 

Des mots de minuit #282 du 17 octobre 2007

Avec :

  • La metteure en scène et auteure Eva Doumbia
  • La comédienne et metteuse en scène Eva Vallejo
  • Le compositeur et pianiste Bruno Soulier
  • La réalisatrice Cristèle Alves Meira
  • L’acteur et chanteur Jean-Pierre Kalfon

Musique :

  • Jean-Pierre Kalfon et ses musiciens interprètent L’amour à la gomme et Missionnaire
  • Pura Fé chante Let heaven show

CONVERSATION :

Eva Doumbia élabore son travail de metteuse en scène à partir de ses deux cultures d’origine, ivoirienne et malienne. Elle a mis en scène la pièce de théâtre Primitif about Chester Himes adapté par l’auteur dramatique et nouvelliste Constantin Kouam Tawa.

 

Eva Vallejo (adaptation) et Bruno Soulier (musique et piano) ont intégré la musique au théâtre pour la pièce La mastication des morts d’après un texte de Patrick Kermann.
“Avec la mort, la mémoire disparaît. Mais avec la disparition de la mémoire, n’est-ce pas la mort qui s’empare du vivant et engloutit sans même qu’il en prenne conscience des pans entiers de sa vie? Patrick Kermann considérait la perte de mémoire comme un des maux majeurs de notre époque. Face à la succession rapide des événements, à l’accélération de l’Histoire et du flux des informations, le monde devient de plus en plus irréel. Dans La Mastication des morts, il donne la parole à des hommes et des femmes qui, enterrés dans le même cimetière, continuent de ressasser ce que fut leur vie, évoquant notamment les guerres du siècle dernier (1914-18; 1939-45; la guerre d’Algérie)…” © Théâtre du Rond-Point

 

Bruno Soulier co-responsable de l’Interlude T/O, il conçoit avec Eva Vallejo les créations de la compagnie. L’Interlude T/O organise sa démarche autour d’une devise : « Par le mot, le son et l’image, parler de l’homme aujourd’hui, de ce qui fonde son identité », sous la forme de longs poèmes visuels et sonores associant le plus étroitement possible musiques originales et textes contemporains.

 

Cristèle Alves Meira est comédienne de formation. Elle met en scène de la pièce Les nègres de Jean Genet. Pour elle, le théâtre permet d’assumer ou de faire tomber les masques.

 

Jean-Pierre Kalfon est chanteur et acteur. Il évoque sa carrière de comédien de cinéma et joue dans la pièce Le professionnel de l’auteur dramatique serbe Dušan Kovačević (La pièce : « Tu ne sais pas qui je suis ? ». C’est sur ces mots que le Professionnel entre dans le bureau et la vie du narrateur, vague écrivain, ex-contestataire devenu respectable cadre d’édition. Pourtant cela fait vingt ans qu’ils se côtoient. Au point que l’un était devenu l’ombre, le secrétaire, l’ange gardien de l’autre. Et l’autre n’en savait rien. Le Professionnel, véritable « doublure » surgie des bas-fonds de la police d’une société communiste, n’est-il pas la véritable et unique mémoire des citoyens ?)

 

MUSIQUE :

Jean-Pierre Kalfon interprète L’amour à la gomme et Missionnaire.

 

Pura Fé est américaine de culture indienne. Elle est auteure, compositrice et interprète un extrait de son album de blues Hold the rain.

Des mots de minuit #284
Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

 

► Toutes les émissions …
► La vidéothèque Des mots de minuit

 Nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications
@desmotsdeminuit