Stéphane Hessel et Michel Vinaver: le résistant et le dramaturge #242

0
83

 

Quand un homme incarne à lui seul “l’esprit de résistance”, des Forces Françaises Libres à l’indignation face au monde du XXIème siècle à la dérive ou la défense des sans-papiers; Quand le “pdg d’une multinationale” devient l’un des grands dramaturges français; quand le sémiologue fait dans la légèreté ou que le metteur en scène fait fête à Voltaire, c’est métis, radical, réjouissant!

 

    • Des mots de minuit
    • Émission #242 du 14 Juin 2006
      •  
        • Avec 
        • Le diplomate et écrivain Stéphane Hessel (1917-2013) 
        • Le dramaturge Michel Vinaver
          • Le metteur en scène Frédéric Desbordes
          • Le critique littéraire Gérard Genette (1930-2018)
          • Musique avec la chanteuse de blues Demi Evans et le groupe pop US Cock Robin
  •  
  • MANIÈRES DE VOIR :
  • – Stéphane Hessel à l’occasion de la publication de son livre La poésie comme nécessité, évoque son enfance et ses parents, la Résistance et sa déportation pendant la Seconde Guerre mondiale, la diplomatie, l’altermondialisme, son engagement personnel et politique. Il fut diplomate, ami de Mendès France et de Rocard, militant des Droits de l’homme. En 2010, il signe le manifeste Indignez-vous!, phénomène d’édition, dans lequel il estime que l’indignation est issue de “l’esprit de résistance”. Un immense médiateur… 

    J’ai l’impression d’avoir traversé ces quinze dernières années avec beaucoup de soucis et de regrets. Nous avons perdu des années. Mais, en même temps, alors que j’arrive à 90 ans, je me souviens qu’il y a eu d’énormes problèmes qui nous paraissaient insolubles et qui ont été résolus, je me dis que celui de la transformation de cette économie mondiale qui va droit dans le mur et qui fonctionne mal en une économie plus juste, sera la tâche de la prochaine génération et de ceux qui ont aujourd’hui à faire face à ce défi. Les nôtres (fascisme, nazisme, stalinisme, apartheid), nous avons bien réussi à nous en débarasser. Mais nous avons perdu du temps et ce qui m’attriste aujourd’hui, c’est l’Europe! 

    Stéphane Hessel. Des mots de minuit, 2006.

  • <!– migrated from Drupal [[asset:image:390539 {"mode":"in_body","align":"none","field_asset_image_copyright":["France 2 – Des mots de minuit"]}]]

     

  • – Michel Vinaver est l’un des grands dramaturges français. Il parle notamment de ses pièces 11 Septembre 2001 et Iphigénie hôtel, de son travail d’écriture théâtrale par fragmentation, de sa carrière professionnelle (commencée au bas de l’échelle avant de finir en haut de chez Gillette), et son intérêt pour le peintre Dubuffet. Il fut “adoubé” par Camus.

    Ce que je savais dès le départ, c’est que je ne voulais pas être un évrivain professionnel, un artiste ou même un intellectuel. Je n’ai jamais été cela… Il fallait que je sois dans la vie de tout le monde. Je suis entré dans l’industrie et le commerce parce qu’il fallait que je la gagne. Je ne voulais pas la gagner par l’écriture parce que je ne voulais pas que mon gagne-pain dépende de la réception par le public de ce que j’écrivais… À part ma première pièce, “Les Coréens” (1956), montée très vite par Planchon et Serreau, les autres ont attendu des années et des années avant de l’être.

    Michel Vinaver. Des mots de minuit, 2006

  • [[asset:image:390535 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]] –>

    ACTUALITE CULTURELLE :

  • – Frédéric Desbordes est  le metteur en scène en 2005 de La fête à Voltaire organisée chaque année à Ferney-Voltaire. Né à Paris, ilest installé aujourd’hui en pays gexois où il a créé le jour de ses 50 ans un théâtre baptisé Les 50 et autofinançé (“un pari personnel”). <!– migrated from Drupal [[asset:image:390543 {"mode":"in_body","align":"none","field_asset_image_copyright":["France 2 – Des mots de minuit"]}]]

     

  • Gérard Genette (1930-2018) signe Bardadrac, mot inventé pour designé le fouillis d’un sac à main. Le théoricien du langage quitte la sémiologie pour un texte léger où réflexions, pensées, jeux de mots et souvenirs se mêlent alphabétiquement. 
  • [[asset:image:390545 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]]

     

  • MUSIQUE.
  • – La chanteuse Demi Evans interprète, de son nouvel album, Why do you run [[asset:image:390549 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]]
– Le groupe rock Cock Robin interprète I don’t want to save the world et Just around the corner 
[[asset:image:390551 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]] –>

Des mots de minuit #242

    • Réalisation: Pierre Desfons
      Rédaction en chef : Rémy Roche
      Journalistes : Nathalie Mantovani, Lorenzo Ciavarini-Azzi
      Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
      © Desmotsdeminuit/France2



 nous écrire : desmotsdeminuit@francetv.fr
 La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications