Qigang Chen et Marino Niola, le compositeur et l’anthropologue #230

0
54
    • Des mots de minuit
    • Émission #230 du 8 Mars 2006
      •  
        • Avec 
        • Le compositeur Qigang Chen
        • L’anthropologue Marino Niola
          • Le réalisateur Hervé Baslé
          • Le poète Yvon Lemen
          • Musique avec Le cirque des mirages et Irène Akiko Iida
MANIÈRES DE VOIR :

– Marino Niola est anthropologue et journaliste. Il détaille sa recherche en anthropologie sociale et plus largement sa discipline. Il est professeur  notamment à l’université de Naples. Il évoque églement la situation dans son pays, l’Italie.

Dans cette ville, le passé et le présent se mêlent continuellement. c’est une ville pleine d’altérité et de différences qui souvent éclatent. Il n’y a pas une culture napolitaine. Il y a des cultures napolitaines. Naples est par excellence un objet anthropologique. Ce qui fascinait Pasolini.

Marino Niola. Des mots de minuit, 2006.

– Le compositeur Qigang Chen pour la sortie de son album Extase, “Coup de cœur de la Musique contemporaine” de l’Académie Charles-Cros. Né en 1951, “rééduqué idéologiquement” pendant la révolution culturelle chinoise, le musicien obtient la nationalité française en 1992. Il a été l’élève notamment d’Olivier Messiaen.

Étonnamment pour moi, cette image du passé et de la révolution culturelle est de plus en plus lourde. En 1970, c’était comme si je me trouvais dans le centre d’un typhon. Il y avait un calme étonnant. À l’époque, je ne me sentais pas si douloureux.

Qigang Chen. Des mots de minuit, 2006.


  • ACTUALITE CULTURELLE :

  • Hervé Baslé, auteur et réalisateur de la série consacrée à la crise de la sidérurgie en Lorraine, Le cri (France 2). La vie quotidienne est l’un de ses sujets de prédilection. Il a également travaillé avec Pierre Dumayet pour la série Lire c’est vivre (Kafka, Balzac, Renard ou Flaubert)  

     

Yvon Lemen, poète, qui vient de publier Besoin de poème, lettre à mon père. Il vit en Bretagne.

“À quelle heure rendre visite à un livre? Le matin est-elle celle du haïku, la nuit, celle du polar, l’après-midi, celle des quanta de Guillevic et la soirée, celle du long chant de Xavier Grall? À quel moment de la vie proposer un poème? Car il y a cette incroyable coïncidence où le lecteur devine le vers qui achève le recueil, où la fraîcheur du haïku rencontre la joie d’une jeune femme, où le désespoir d’Hölderlin rencontre le chagrin d’un jeune homme quand il lui faut accepter absolument sa leçon absolue, où, enfin, le roman de Tolstoï, La Mort d’Ivan Illitch, accompagne celle de son lecteur.
Il y a cet instant où c’est l’heure du poème.”
© Seuil 

 

MUSIQUE.
Le cirque des mirages interprète L’amour à mort…

 
      • Des mots de minuit #230
        Réalisation: Pierre Desfons
        Rédaction en chef : Rémy Roche
        Journalistes : Nathalie Mantovani, Lorenzo Ciavarini-Azzi
        Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
        © Desmotsdeminuit/France2