Les images de Jérémy Lempin: ils sont Légion

0
29
Copyright
Les parents de Jérémy Lempin n’avaient rien à voir avec la photo, ni même avec la “culture”, en tout cas dans leurs métiers: mère aide-soignante, père ouvrier mécanicien. Dans ses rêves, le gamin d’alors hésite entre footballeur pro ou photographe.
Il choisit photographe et passe un CAP puis un bac dans la discipline.
Il trouve un premier job dans un hélicoptère à shooter les jolies villas du sud pour leurs propriétaires.
Sauf que quand Jérémy Lempin avait flashé sur la photo c’était en regardant les images de Robert Capa lors du Débarquement en Normandie, D-Day 1944. Il veut être reporter de guerre. Le meilleur moyen se dit-il, s’engager pour être photographe aux armées. Ce qu’il fait et le voilà en 2007 photographe attitré pour 4 ans sur le porte-avions Charles de Gaulle. Il enchaîne sur des missions peu tranquilles, notamment dans des opérations de l’armée française en Afrique. Après 10 ans de bons et loyaux services, il quitte l’uniforme, décoré de la Médaille militaire.
Il intègre une agence de presse, publie dans de grands magazines, avec son passé et sa connaissance de la culture militaire, il privilégie les sujets s’y reportant. Il suit de bout en bout la révision du Charles de Gaulle et couvre des opérations de la Légion étrangère.
Qui sont-ils ces “beaux légionnaires“? Il y consacre un projet qu’il nomme “Ils pissent vert et rouge“, les couleurs de la Légion, comme pour dire que pour ces militaires, dont on pense souvent qu’ils ne sont que des brutes au casier judiciaire chargé, sont d’abord des hommes qui ont trouvé une nouvelle famille dans ce corps d’élite. L’immense majorité d’entre eux sont d’origine étrangère, autre chiffre, 75% des morts en opération de l’Armée française sont des légionnaires.
Qui sont-ils? Jérémy Lempin qui les a vus au combat, choisit de les rencontrer au repos, les montrer autrement dans leur caserne de Calvi, entre deux sévères entraînements.
Ici, comme sur d’autres sujets, il se veut autant témoin que photographe.

 

→ Jérémy Lempin est né en 1983. A 24 ans il s’engage dans la Marine pour devenir photographe de guerre. Au terme d’un contrat de 10 ans, il quitte l’armée pour devenir photographe indépendant. Ses photos ont été publiées dans de nombreux magazines: VSD, Le Figaro magazine, L’Équipe magazine, LObs, Le Parisien week-end et sur le site Rendez-vous Photos.

> le site de Jérémy Lempin
Jérémy Lemin est membre de l’association de photographes Divergence images et de son projet de diffusion rdv photos 

 

 toutes les photos parlées



 nous écrire: desmotsdeminuit@francetv.fr



► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.



► @desmotsdeminuit