L’actrice Anna Thomson et l’écrivain Jean Echenoz #09

0
15
Des mots de minuit

Émission N°09 du 10 novembre avril 1999

Réalisation: Jean-François Gauthier

Rédaction en chef : Rémy Roche

Journalistes: Lorenzo Ciavarini Azzi et Nathalie Mantovani

Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait

© France2/Des mots de minuit 

MANIÈRES DE VOIR :
L’émission en était à ses débuts. Les décors étaient encore frais comme la volonté éditoriale de faire se rencontrer, certes à des heures improbables -le service public a ses limites-, de “belles” personnes. Ce #09 reste emblématique de l’attention que peuvent se porter deux individus, connus ou pas, dans ce lieu singulier qu’est un plateau de télévision, notamment quand ils se rencontrent pour la première fois.
Quand la magie opère, le journaliste qui les réunit, heureux, peut se laisser aller à penser qu’il peut quitter son fauteuil  pour laisser sinon les clefs, à tout le moins toute la place à une parole qui ne nécessite plus sa médiation…

Anna Thomson est à l’époque Sue perdue dans Manhattan  ou Fiona d’Amos Kolek . Pour elle, “le travail d’actrice, c’est tout partager: ses peurs, son corps, tout ce qu’on a ; c’est de la générosité!”

Jean Echenoz vient de recevoir le Goncourt pour Je m’en vais. Lui a comme référence cinématographique centrale Alfred Hitchkock et dit utiliser les grammaires cinématographiques pour construire ses livres avec bande-son et montage.

Une expression qualifie justement leur échange: Quand le charme opère.

ÉTEIGNEZ VOS PORTABLES : 
Samba Félix N’Diaye pour son film sur Senghor.

 et les BD de Rabaté, Charyn/Munoz ou Telenko.

MUSIQUE :
– Mikidache 

Cheb Aïssa

 Des mots de minuit, la vidéothèque

 nous écrire, s’abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr
 La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles 

 @desmotsdeminuit