Joana Hadjithomas, Khalil Joreige et Eddy L. Harris. Idées de voyages #229

0
64

 

Comment être seul, comment être ensemble, comment sentir son identité pour mieux en sortir, comment «se voyager»? Cinéma, littérature, exil, retrouvailles et comme un fil rouge, l’idée du voyage, qu’il soit intérieur, géographique, intime ou temporel. C’est “Des mots de minuit, métis, radical, réjouissant.

 

  • Des mots de minuit
  • Émission #229 du 1er Mars 2006
    •  
      • Avec 
      • Les cinéastes et plasticiens Joana Hadjithomas et Khalil Joreige
      • L’écrivain Eddy L. Harris
        • L’écrivain et journaliste Philippe Collin 
        • L’écrivain Jean Echenoz
        • Musique avec Claire Diterzi et Byung Ki Hwang
  • MANIÈRES DE VOIR :
    • – Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, sont ensemble face à la vie, et face à la création. Ils sont cinéastes et plasticiens, libanais tous les deux, et parlent avec la même passion de leur dernier film “A Perfect day“.  Autodidactes, ils sont devenus cinéastes et plasticiens par nécessité au lendemain des guerres civiles libanaises. Joana Hadjithomas évoque également son travail de plasticienne sur l’image de Beyrouth, ville martyre et reconstruite. 
    • Nous travaillons sur terrain au plus près, sur les thèmes qui nous touchent, comme l’absence, peut être aussi une manière d’essayer de voir comment on peut vivre ensemble dans un pays qui a connu la guerre. 

      Joana Hadjithomas. Des mots de minuit, 2006

Pour nous la guerre, c’est quelque chose que l’on n’a pas pu mettre entre parenthèses. C’est plutôt quelque chose qui s’est transformé en nous, et est venu hanter notre travail et notre identité. Nous sommes en train de chercher comment vivre à Beyrouth.
Khalil Joreige Des mots de minuit 2006


  • Eddy L. Harris est né à Indianapolis et est diplômé de la Stanford University. Il vit désormais en France. Il est salué par la critique américaine dès son premier livre, Mississipi Solo (1988). Il parle ici de son dernier né, Jupiter et moi, paru en septembre 2005, très remarqué par la presse française.

    <!– migrated from Drupal [[asset:image:388489 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]]

    • En France, je suis américain avant d’être Noir. On perçoit l’américain d’abord. Aux Etats-Unis je suis d’abord un Noir. Et j’essaye de comprendre et de raconter pourquoi tant de Noirs américains ont choisi de venir en France. Mais ici, en France je m’enferme dans mon petit monde. J’ai peur de m’isoler, de m‘enfermer. Mais si je continue d’être moi, je dois aussi raconter ce que les noirs, comme moi, vivent en France.

      Eddie L.Harris Des mots de minuit 2006

  •  
  • ACTUALITE CULTURELLE :
  • Philippe Collin cinéaste (pas plus d’un film tous les dix ans) documentariste, homme de radio. Et toujours, dans chacun de ses travaux, la passion sous-jacente du cinéma. Il a travaillé durant vingt ans à France Inter où il a animé Panique au Mangin Palace ainsi que L’oeil du tigre. Il parle ici de son film Aux abois.
  • J’ai des problèmes avec la psychologie dans la vie. Ce qui m’intéresse c’est la pesanteur. Ça a l’air très abstrait comme ça, mais c’est le rapport avec les objets. Ce qui m’intéresse c’est de comprendre comment on est quand on est seul.

    Philippe Collin Des mots de minuit 2006 

  • [[asset:image:388491 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]] –>

    Jean Echenoz parle ici de son roman biographique Ravel. Couronné à de multiples reprises de prix littéraires (Je m’en vais, prix Goncourt en 1999 notamment) Echenoz est un orfèvre de la narration, le “dérouleur” d’un fil où l’enjeu littéraire bascule sans cesse entre le réel et la fiction. Le livre qu’il évoque ici, est une biographie littéraire de Maurice Ravel, et n’échappe pas à cette régle d’écriture. 

    Ravel, c’est un personnage qui s’ennuie dans sa solitude, dans le processus de la poursuite de son travail. Et je n’ai pas assez parlé de sa paresse, paresse que d’ailleurs il revendique. Ravel, c’est une libre variation sur une biographie, entre le fictif et le certain. Y’a écrit roman sur la couverture, mais moi, je ne pensais pas à ce mot en particulier.

    Jean Echenoz. Des mots de minuit, 2006

  • <!– migrated from Drupal [[asset:image:388493 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]]

     

    • MUSIQUE.
    • Claire Diterzi interprète les chansons Infidèle et La musique adoucit les moeurs, extraites de son dernier album Boucle. [[asset:image:388495 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_image_copyright”:[“France 2 – Des mots de minuit”]}]] –>

      – Le musicien Byung-Ki Hwang interprète au gayageum Citayageum Sanjo.

      • Des mots de minuit #229
        Réalisation: Jean-François Verzelle
        Rédaction en chef : Rémy Roche
        Journalistes : Nathalie Mantovani, Lorenzo Ciavarini-Azzi
        Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
        © Desmotsdeminuit/France2