Félicien Brut. L’accordéon classique, c’est classe! #18

0
17
…comme un cadeau de bienvenue, cette version du chef-d’œuvre de Michel Legrand, Les parapluies de Cherbourg, arrangée par l’accordéoniste russe Evgeni Derbenko.

Vous avez dit Félicien Brut ? 

Etat civil: Félicien est né au milieu du Massif du Sancy, en Auvergne, en 1987. Amour passionné et reconnaissant pour la terre de ses origines qui se trouve être aussi la patrie du musette
Instrument(s): L’accordéon. Un instrument-locomotive de 18 kilos qu’il porte à bout de bras, le sourire aux lèvres. 
Répertoire: Venu du musette, où sa technique fit des merveilles auprès des danseurs, Félicien est désormais devenu un musicien émigré qui a choisi de vivre au pays de la musique classique. Il a obtenu le passeport haut-la-main. 
Particularité: Dans le milieu, on appelle l’accordéon “La boite à frissons”. Pas mieux ! 
Musiques: Jouer de l’accordéon classique c’est se heurter à la faiblesse du répertoire, la littérature composée pour cet instrument récent étant très restreinte. Resterait alors seulement les transcriptions des grands maitres si Félicien Brut ne faisait aussi appel, avec l’assurance du goût, à des compositeurs contemporains qui écrivent pour Félicien comme l’excellent et subtil Thibault Perrine…..
Complices: Le quatuor Hermés, Julien Martineau, Thibaut Garcia.
Maître exemple et héros: Richard Galliano. 
Ses grands anciens: Gus Viseur, Jo Privat, Tony Murena
Images corporelle et sonore: Une sympathie souriante et claire qui cache mal une volonté d’excellence très forte et précise. 
Ce qui l’agace et le désole: La récupération par les ras du front de l’instrument et de son répertoire comme des trésors franco-franchoillards. Félicien est à l’opposé de cette conception rance et étriquée. 
Dernière production: Le pari des bretelles. un disque-programme où Félicien est associé au Quatuor Hermès et au contrebassiste Édouard Macarez pour un programme conçu sur mesure par Thibault Perrine. Traversant les frontières, mêlant les styles, multipliant les rencontres, ils nous entraînent dans un voyage à travers le siècle dernier, tantôt ébouriffant de virtuosité, tantôt déchirant de mélancolie…
Lieu de la rencontre: Son appartement, sur les hauteurs de Paris-Nord, un lieu lumineux et simple, qui lui ressemble et qui compte avec les meilleurs voisins qu’un musicien puisse rêver. Et ça compte plus que vous ne le croyez. 

 

Monsieur Félicien Brut, au parloir ! 

[[asset:video:400026 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”}]]



 Paroles et Musiques: toutes les rencontres

► nous écrire, s’abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr
► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
► @desmotsdeminuit