DMDM#468 : “J’avais le souhait d’atterir dans ma propre langue” Hannah Schygulla

0
25

Des mots de minuit N°468 du 10 octobre 2012.



Réalisation : Pierre Desfons

Rédaction en chef : Rémy Roche

Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait

Journalistes : Sophie Joubert, Lorenzo Ciavarini Azzi

©desmotsdeminuit.fr/France2

INCERTAIN REGARD :

La comédienne et réalisatrice allemande, à l’occasion du festival du cinéma allemand à Paris. Elle revient sur sa vie et sa carrière. avec des extraits de “Lili Marleen” de Fassfinder, du documentaire “Quel que soit le songe” de Anne Imbert, du court métrage “Schwester” réalisé par Hanna Schygulla et d’une interview de l’écrivain Alban Lefranc à propos de son livre “Fassbinder, la mort en fanfare”.

CONVERSATION : 
<!– migrated from Drupal [[asset:image:245895 {"mode":"in_body","align":"none"}]]

Avec le photographe pour son ouvrage “Humaine” rassemblant des portraits de 3 femmes de Douchy Les Mines, ancienne ville minière et sidérurgique. Reportage sur les modèles du photographe : Sylvie Dureuil, Marie-Jo Noclain et Fred Klaba,

[[asset:image:245893 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”}]] –>

Le chorégraphe pour son travail avec les comédiens handicapés du Theater Hora,

le dessinateur de bande dessinée, auteur de “Zone Blanche” et de “Nouvelles du monde invisible”

AVOIR LE CHOIX :

– Le festival d’art contemporain “Le Printemps de Septembre” de Toulouse et de l’édition 2012 : “l’histoire est à moi”,

– Le documentaire “Les fils du vent” de Bruno Le Jean
– Le film “Dharma guns” de FJ Ossang

LIVE :

Mekanik Kantatik interprète "My piano says" et "Everybody got to learn sometimes"

Mekanik Kantatik sur facebook… 

accès à la vidéothèque…

La page facebook des mots de minuit…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@DesMotsDeMinuit