DMDM #22: “En Afrique, on ne peut pas rester les bras croisés” Souleymane Koly

0
10
Des mots de minuit n°22 du 22 mars 2000.

Réalisation : Jean-François Gauthier

Rédaction en chef : Rémy Roche

Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait
Journalistes : Nathalie Mantovani, Lorenzo Ciavarini Azzi
©desmotsdeminuit.fr/France2

 
CONVERSATION : 

Souleymane Koly
En 2000, Souleymane Koly (mort en 2014) est Le directeur du théâtre Koteba, basé à Abidjan. Celui-ci est joué par des artistes qui mêlent la danse, le jeu et la musique. C’est en 1980 que la troupe est venue en France pour la première fois, au festival de Nancy. Souleymane Koly a toujours aimé la scène mais a d’abord été fonctionnaire. Le Koteba porte un regard critique sur la société et l’environnement.

En Afrique on ne peut pas rester les bras croisés

Souleymane Koly

Koly évoque une génération africaine qui “essaie de recentrer le débat et combat pour les générations futures”. Avec des extraits d’entretiens avec Ahmadou Kourouma (Côte d’Ivoire), Aminata Traoré (Mali), Yolande Mukagasana (Rwanda), Sotigui Kouyaté (Burkina Faso).

Valeria Bruni Tedeschi
La comédienne, “à la sensibilité de sismographe” répète “Un mois à la campagne” de Tourgueniev. Elle évoque ses débuts au théâtre avec Patrice Chéreau.

C’était excitant mais pas apaisant, c’était parfois douloureux

Valéria Bruni Tedeshi

Elle poursuit :  “j’ai deux pays, le français est la langue de la maturité, l’Italien est la plus entière”

Le théâtre est une exploration qui m’enlève l’obligation de résultat

V BT

 

 

ETEIGNEZ VOS PORTABLES : 

– A l’occasion du printemps des poètes, André Velter lit “Planisphère”, un poème extrait du recueil “La vie en dansant”.
– Exposition de Nicolas Vial au Palais Bourbon “Terre et bestiaire de l’an 2000”

Olivier Delcroix  (Le Figaro) présente le spectacle multimédia “L’affaire Desombres”, spectacle au Forum des Images
<!– migrated from Drupal [[asset:image:244011 {"mode":"in_body","align":"none","field_asset_description":["Olivier Delcroix"]}]]

[[asset:image:244009 {“mode”:”in_body”,”align”:”none”,”field_asset_description”:[“Jean Yves Mollier”]}]] –>

Jean-Yves Mollier (professeur d’histoire contemporaine) rend compte du travail d’un collectif pour “Où va le livre”. 12 collaborateurs ont “planché” sur l’avenir du livre et sont plutôt optimistes. 

L’avenir du livre c’est le libraire.

J-Y Mollier

MUSIQUE :

Tyoussi Mad chante "Wah wah"

De l’intérêt d’une guitare à huit cordes

Ange interprète "L'eau qui dort"

Le groupe Ange. 

accès à la vidéothèque…

La page facebook des mots de minuit…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@DesMotsDeMinuit