Béatrice Le Gal, maquilleuse. Acte de création et sens du masque…

0
166

“Tripalium” est une série documentaire “Des mots de minuit” qui interroge la singularité du rapport au travail. Les intervenants, seuls, face caméra, sont libres d’évoquer le leur comme et dans l’ordre qu’ils souhaitent … Béatrice Le gal est maquilleuse au cinéma et dans l’audiovisuel.

Béatrice Le Gal

Elle est lyonnaise, était commerciale mais préférait aller vers un “métier de passion”. La trentaine venue, elle s’est reconvertie. Déjà petite, dans ses rêves de coiffure, elle pensait cinéma, opéra ou spectacle vivant. Aujourd’hui, possiblement à toutes heures, elle maquille comédiennes et comédiens sur un plateau. Pour un film ou occasionnellement une publicité.

Ça n’a pas été simple au départ, mais c’est devenu mon métier… On peut tout dire au travers d’un maquillage, rendre beau ou pas; en tout cas, servir, sur une peau, le propos d’un réalisateur.

Dans cet art du masque, elle dit toucher à l’humain, à l’intimité. Parfois confidente ou bonne copine, elle se doit d’être “ultra ponctuelle” et se veut toujours bonne technicienne d’un vieillissement, d’une fatigue ou d’un fantasme. Pour ce paysan aviné ou cette star qui monte des marches cannoises. Sa pratique sert un projet comme une lumière ou un cadre. Elle représente ici un métier qui devient de plus en plus spécialisé.

 Tous les Tripalium

► desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.



► @desmotsdeminuit