Angel Parra (1943-2017): la mort d’un rebelle chilien, chanteur et romancier

0
57
Arrêté, torturé, il fut tiré des geôles de Pinochet par une mobilisation internationale avant de choisir l’exil de la diaspora chilienne en France. Nourri par la fréquentation des milieux artistiques chiliens ou latino américains, de Neruda à Cortazar, Angel Parra publie son premier album (“Angel Parra y su guitarra”) en 1965. Plus tard, l’écriture le rattrape. Il évoque sa mère en 2006 dans “Violeta se fue a los cielos” (“Violetta Parra, ma mère”, en France chez Écriture en 2011). Il a également publié “Les mains sur la nuque” ou dernièrement toujours chez Métailié en 2015: “Bienvenue au paradis”. 

Ma mère qui fut aussi peintre a collecté plus de trois mille chansons du folklore dont elle a fait des chants de résistance… De ces années-là, il reste l’idée de l’utopie, l’envie de liberté, de justice sociale… Aujourd’hui, la mondialisation est l’ennemie de nous tous!

Angel Parra. DMDM, 2000.

Angel Parra était ce jour-là l’invité de l’émission anniversaire (20 ans) “Minuit sont plus belles que vos jours” 
Diffusion: 26 octobre 2011
Réalisation: Nicolas Druet
Ci dessous, il chante “Compañero Presidente” dans “Des mots de minuit”  diffusée le 10 septembre 2003 (Réalisation: Pierre Desfons)


La mémoire desmotsdeminuit…

desmotsdeminuit@francetv.fr

La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit